Les Ferrari vont-elles devenir des superordinateurs ? Le nouveau PDG est un expert en puces et en capteurs

Ferrari Monza SP1 – Isopix

Le constructeur italien de voitures de sport Ferrari a nommé Benedetto Vigna comme nouveau PDG à partir de septembre. L’Italien vient du fabricant de puces STMicroelectronics, soulignant l’importance croissante de la technologie dans le monde de l’automobile.

M. Vigna succède à Louis Camilleri, qui a quitté ses fonctions de manière inattendue à la fin de l’année dernière. Ce dernier n’a pas gardé son poste très longtemps. Il a succédé au légendaire Sergio Marchionne après son décès à l’été 2018.

Pour M. Vigna, 52 ans, il s’agit d’un changement de carrière important. En effet, l’Italien travaillait fidèlement depuis 26 ans au sein du groupe technologique ST, qui fournit des puces et d’autres composants électroniques à plusieurs industries.

Malgré ce passé atypique, le président de Ferrari, Jon Elkann, un descendant de la dynastie Agnelli, pense que M. Vigna est l’homme idéal pour diriger l’entreprise. ‘Sa connaissance approfondie des technologies qui sont à l’origine d’une grande partie des changements dans notre industrie, et ses compétences avérées en matière d’innovation, de croissance des affaires et de leadership, renforceront encore Ferrari et son histoire unique de passion et de performance dans l’ère passionnante qui s’annonce’, a déclaré M. Elkann dans un communiqué de presse.

Benedetto Vigna, le nouveau boss de Ferrari

Grâce à ses connaissances en matière de puces informatiques, M. Vigna amènera le constructeur automobile italien à l’avant-garde des ‘technologies de nouvelle génération’, indique l’entreprise, sans donner plus de détails. Il pourrait s’agir de l’électrification et de l‘internet des objets’ (IdO).

Chez ST, le nouveau patron de Ferrari, physicien de formation, dirigeait le département qui fabrique des capteurs miniatures appelés MEMS (Microelectromechanical Systems). Un système qui a des applications dans les domaines de la télématique, de la navigation, de l’infotainment et de la sécurité.

Ferrari a récemment annoncé qu’elle souhaitait mettre son premier modèle électrique sur le marché d’ici 2025. Selon certains observateurs, c’est plutôt tardif. Le constructeur allemand de voitures de sport Porsche propose déjà un modèle électrique sur le marché avec la Taycan électrique.

Sur le même sujet:

Source: BusinessAM
Lire plus
Marchés