Les États-Unis détrônés comme premier partenaire commercial de l’UE

Isopix – Li Xueren/Xinhua via AP

La Chine est devenue pour la première fois le premier partenaire commercial de l’Union européenne en 2020, doublant les États-Unis, grâce au rebond rapide de son économie moins affectée par la pandémie de Covid-19 que celle de ses partenaires occidentaux.

Sur l’ensemble de l’année dernière, le commerce de l’UE avec la Chine a totalisé 586 milliards d’euros (en additionnant exportations et importations), contre 555 milliards d’euros pour les Etats-Unis, selon des chiffres publiés lundi par l’institut européen des statistiques.

« Au cours de l’année 2020, la Chine était le principal partenaire de l’UE », a constaté Eurostat, dans un communiqué.

Si l’UE était déjà le premier partenaire commercial de la Chine depuis 2004 – elle avait alors doublé le Japon – c’est la première fois que l’inverse est aussi vrai, c’est-à-dire que la Chine détrône les Etats-Unis vis-à-vis de l’Europe.

Comment ?

  • Selon Eurostat, ce résultat est dû à une hausse des importations européennes en provenance de Chine (+5,6% en 2020 rapport à 2019) ainsi que des exportations européennes vers la Chine (+2,2%).
  • Dans le même temps, le commerce avec les États-Unis a enregistré une baisse significative tant pour les importations (-13,2%) que les exportations (-8,2%).
  • Après avoir souffert de l’épidémie de Covid-19 durant le premier trimestre, l’économie chinoise est repartie vigoureusement et la consommation a même dépassé en fin d’année son niveau d’il y a un an, tirant les ventes européennes, notamment dans l’automobile et les produits de luxe.
  • Les exportations de la Chine vers l’Europe ont bénéficié d’une demande forte pour les équipements médicaux et les produits électroniques.
  • L’UE a vu son déficit commercial s’aggraver avec la Chine. Il est passé de -164,7 milliards d’euros, en 2019, à -181 milliards l’an dernier. Dans le même temps, l’excédent avec les Etats-Unis est resté stable à environ 151 milliards d’euros.

Le Royaume-Uni, 3e

Le Royaume-Uni, qui ne fait plus partie de l’Union européenne, est désormais son troisième partenaire commercial, derrière la Chine et les Etats-Unis.

Cependant, les exportations européennes vers ce pays ont chuté de 13,2% l’an dernier, et les importations de 13,9%.

Au total, l’Union européenne a enregistré en 2020 un excédent commercial en nette hausse vis-à-vis du reste du monde, à 217,3 milliards d’euros, contre 191,5 milliards en 2019.

Le montant est encore plus élevé pour les 19 pays de la zone euro: excédent de 234,5 milliards d’euros l’an dernier, contre 221 milliards l’année précédente.