Le Premier ministre De Croo dit non au patronat flamand : il n’y aura pas de saut d’index

L’organisation patronale flamande Voka préconise un saut d’index afin de plafonner la hausse des coûts salariaux. Mais le Premier ministre Alexander De Croo ne veut pas toucher à l’indexation des salaires.

« Pour la période 21-22, on s’attend à une augmentation des salaires de 7%. Pour le secteur privé, cela signifie un coût supplémentaire d’au moins 10,5 milliards d’euros », a calculé Voka lundi soir lors de sa réception du Nouvel An, tenue en ligne.

« A cause de l’indexation automatique des salaires, les entreprises recevront cette facture plus rapidement et plus directement que dans les pays voisins où ce système n’existe pas. Cela met une pression immense sur la compétitivité de nos entreprises. »

Le Voka propose donc un saut d’index, qui permet de sauter un dépassement de l’indice pivot. Cela signifie que la croissance des salaires au cours de la période 21-22 serait plafonnée à 5% au lieu de 7%. « Des corrections sociales pour les salaires les plus bas sont souhaitables », ajoute l’organisation patronale.

Le Voka n’est pas l’organisation qui négocie avec les syndicats au nom des employeurs au niveau fédéral, il s’agit de la Fédération des entreprises de Belgique (FEB). Mais la FEB met également en garde contre une « explosion des coûts » qui risque de faire de la Belgique « le malade de l’Europe ».

De Croo

Dans une réaction en marge de l’événement organisé par le Voka, le Premier ministre Alexander De Croo (Open Vld) a toutefois déclaré qu’il n’était pas favorable à une modification du système belge typique d’indexation des salaires.

La flambée des prix de l’énergie et les problèmes dans les chaînes d’approvisionnement créent « un moment de turbulences » et d’incertitude pour de nombreuses personnes, a-t-il déclaré. L’indexation des salaires, qui fait automatiquement suivre les salaires au niveau général des prix, tempère cette incertitude et assure la stabilité, affirme M. De Croo.

De son côté, le PS avait également déclaré qu’un saut d’index était inenvisageable, tout comme le MR ce week-end. Vooruit propose toutefois un « index d’urgence sociale ».

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20