‘Les Diables rouges vont gagner l’Euro, mais cela ne profitera pas à l’économie belge…’

Selon une simulation réalisée par la banque Goldman Sachs, les Diables rouges vont remporter le prochain championnat d’Europe de football. Le citoyen ordinaire est lui moins catégorique, puisque seul un Belge sur trois s’attend à une victoire, selon un sondage réalisé par ING. La fièvre du foot va probablement nous faire consommer davantage, mais serons-nous encore capables de nous concentrer sur notre travail?

Traditionnellement, à l’approche d’un grand tournoi de football, les économistes (généralement masculins) des grandes banques font une pause sur les marchés des actions et des matières premières pour se concentrer sur le foot. Le département de recherche de Goldman Sachs vient de publier une série de statistiques sur les équipes de l’Euro 2020, dont la conclusion finale est que les Diables rouges remporteront le championnat d’Europe.

La banque a simulé l’ensemble du tournoi. De manière surprenante, les Diables rouges ne remporteraient pas leur groupe, mais ils devraient battre le Danemark. Après ça, tout ira bien. La finale devrait opposer la Belgique à l’Italie, avec la victoire de nos couleurs à la fin. Les Diables devront toutefois battre soit les Pays-Bas, soit la France, championne du monde en titre, en quart de finale.

ING a demandé aux habitants de plusieurs pays européens ce qu’ils pensaient des chances de leur équipe. Les Français sont à la hauteur de leur réputation de grands patriotes: 56% pensent que les Bleus vont remporter le titre européen. Le Portugal et l’Italie suivent avec 46% et 45% respectivement. Les Belges sont moins optimistes. Seul un tiers des sondés dans notre pays pense que les Diables Rouges vont remporter le trophée.

Impact économique

ING a également examiné l’impact que le tournoi pourrait avoir sur les habitudes de consommation et l’économie au sens large.

  • Près d’un Belge sur cinq prévoit d’acheter des produits dérivés pour les supporters, pour des dépenses moyennes de 67 euros par personne. C’est plus du double par rapport aux Néerlandais. Les supermarchés et les plats à emporter devraient également bénéficier de l’Euro.
  • Reste encore à savoir si les cafés connaîtront des jours de gloire. Près de deux Belges sur trois déclarent qu’ils regarderont les matches à la maison. Sans la pandémie, 85% de la population l’aurait fait ailleurs.
  • Les travailleurs belges s’attendent par ailleurs à ce que la productivité de leurs collègues baisse de 14% pendant la compétition. Mais paradoxalement, les Belges sont convaincus que leur propre productivité ne sera pas affectée.
  • La conclusion, selon l’économiste d’ING Peter Vanden Houte? Il y aura un effet positif sur la consommation et peut-être un effet négatif sur la productivité. ‘En fin de compte, l’effet sur le produit intérieur brut sera pratiquement nul, mais un bon spectacle des Diables rouges renforcerait certainement la fierté nationale et le moral des ménages.’

Pour aller plus loin:

Plus
Lire plus...
Marchés
BEL20