Voici les règles (intenables?) pour la diffusion des matches de l’Euro sur écran géant, la RTBF fait marche arrière pour les terrasses

Alors que l’Euro 2020 de football débute dans 9 jours et que les Diables Rouges entrent en lice 24 heures plus tard, le gouvernement a enfin communiqué les règles sanitaires qui devront être observées dans le cadre d’une diffusion des rencontres sur écran géant. Un protocole qui arrive tard et qui semble difficilement tenable…

Les journaux Het Nieuwsblad et Gazet van Antwerpen relaient ce mercredi la circulaire de la ministre des Affaires intérieures Annelies Verlinden (CD&V) qui encadre l’organisation d’événements liés aux matchs du championnat européen de football.

Voici les recommandations des autorités:

  • Les événements doivent, dans la mesure du possible, être organisés en extérieur.
  • La capacité en extérieur est limitée à 400 spectateurs.
  • Si l’événement est tout de même organisé en intérieur, la limite est fixée à 200 personnes.
  • Un système de réservation devra par ailleurs être mis en place.

L’objectif est de disposer les écrans de sorte que ‘les personnes puissent les regarder depuis l’extérieur’, rapporte encore Belga, afin d’éviter que de larges groupes de personnes ne se rassemblent.

Intenable?

Voilà pour les recommandations qui semblent relativement faciles à mettre en place.

D’autres règles, plus difficilement applicables, viennent toutefois s’ajouter au tableau:

  • Ainsi, rester debout sera toléré, mais seulement en l’absence d’un service de restauration.
  • Les commandes de boissons seront autorisée, mais seulement pour les clients assis durant le match et ils devront être servis à table.
  • Sans boisson, les spectateurs pourront donc rester debout, mais seulement par groupe de quatre, et à distance les uns des autres.
  • Enfin, les nuisances sonores ne pourront dépasser les 80 décibels.

Autrement dit, entre l’arrivée tardive des recommandations et la difficulté qu’il y aura à les mettre en place (et surtout à les faire respecter), les écrans géants risquent cette année d’être moins nombreux que les goals marqués par les Diables Rouges…

À noter que ces recommandations sont valables jusqu’à la fin du mois de juin. Si la situation épidémique est jugée favorables à cette date, de nouveaux assouplissements devraient intervenir, permettant d’organiser des événements rassemblant jusqu’à 2.500 personnes.

La RTBF réclame une redevance aux bars…

Les fans de foot devront donc vraisemblablement se tourner vers les bars, et plus particulièrement leurs terrasses, pour pourvoir vibrer devant les exploits des Diables… Pour peu que les exploitants diffusent les matches.

Comme le rapporte le journal La Dernière Heure, la RTBF, qui diffuse les matches de l’Euro 2020 en Belgique, avait en effet l’intention de demander une redevance aux établissements qui diffuseront les matchs sur des écrans de télévision tournés vers l’extérieur.

Trois tarifs de redevance:

  • 181,50 euros TVAC par journée de retransmission pour les sites pouvant accueillir moins de 300 personnes. Avec un total de 22 jours de compétition à diffuser, un établissement pourrait donc devoir débourser près de 4.000 euros TVAC, calcule la DH.
  • 302,50 euros TVAC pour les sites pouvant accueillir de 300 à 500 personnes… peu importe le nombre de personnes effectivement présentes.
  • Et 1 euro par spectateur au-delà de 500 personnes, ce qui sera éventuellement possible en juillet.

‘Tout café ou restaurant qui installe un grand écran dans son établissement ou sur la terrasse de celui-ci, pour autant que l’écran soit tourné vers l’intérieur de l’établissement et non vers l’espace public et que l’entrée de cet établissement soit gratuite à cette occasion, bénéficie de la gratuité des droits de diffusion’, précisait toutefois la RTBF dans son document sur les conditions générales d’autorisation de diffusion des matchs de l’Euro 2020.

‘En totale contradiction avec ce que disent tous les experts’

‘L’Euro 2020 est le premier événement positif qui pourra assurer des rentrées financières (au secteur horeca, ndlr) et la RTBF leur demande des droits de diffusion’, avait résumé le bourgmestre de Woluwe-Saint-Pierre, Benoît Cerexhe (cdH), déplorant un manque de solidarité de la part du média public.

Le mayeur ajoutait également que ‘c’est en totale contradiction avec ce que tous les experts disent, c’est-à-dire qu’il vaut mieux regarder les matchs de football en extérieur plutôt qu’à l’intérieur.

… Puis fait marche arrière

Mais finalement, suite au début de polémique et après la publication de la circulaire, la RTBF a décidé d’adapter les conditions relatives aux droits de diffusion des matches.

‘Tenant compte de ces jauges limitées, la gratuité sera donnée au secteur de l’horeca et de l’événementiel dans l’esprit du plan #restart’, a-t-on pu lire sur le site de la RTBF en milieu de matinée.

Une précision toutefois: chaque organisateur devra tout de même s’identifier auprès de la RTBF, qui assure un rôle de coordination auprès de l’UEFA en matière de retransmission, et envoyer une demande à l’adresse ecransgeants@rtbf.be.

Pour aller plus loin:

Plus
Dernière mise à jour:
Dernière mise à jour:
Lire plus...
Marchés
BEL20