Les créateurs de South Park concluent un accord monstre de 900 millions de dollars

Les créateurs de la série animée South Park ont signé un nouvel accord avec le conglomérat médiatique ViacomCBS Inc. qui leur versera plus de 900 millions de dollars au cours des six prochaines années. C’est l’un des plus gros contrats de l’histoire de la télévision. L’univers en expansion de South Park comprendra de nouveaux films pour Paramount+.

Pourquoi est-ce important ?

Avec les géants des médias et de la technologie qui s'affrontent dans une véritable guerre du streaming, la valeur de franchises comme South Park a atteint des niveaux record. Peu d'équipes de production ont su mieux que Matt Parker et Trey Stone, créateurs de la série animée politiquement incorrecte, tirer parti des changements intervenus dans le paysage du divertissement à domicile. Ils détiennent 50 % de tous les droits en ligne de la série.

Trey Parker et Matt Stone utiliseront cet argent pour réaliser de nouveaux épisodes de South Park pour le réseau Comedy Central de Viacom. Ils réaliseront également plusieurs films dérivés pour le service de streaming de la société, Paramount+ ont-ils annoncé en début de semaine.

  • Leur premier projet à tomber sous le coup de ce nouvel accord est un film se déroulant dans l’univers de South Park qui sortira avant la fin de l’année.
  • L’accord, qui court jusqu’en 2027, couvre six cycles supplémentaires de South Park et comprend 14 films réalisés pour la diffusion en continu.
  • L’accord avec Parker et Stone est une indication claire de l’implication croissante de ViacomCBS dans Paramount+.
  • Le service de streaming est à la traîne derrière Netflix et Disney+, mais il a gagné des millions d’abonnés depuis son changement de marque en mars.
  • ViacomCBS espère accélérer sa croissance avec l’ajout des films « South Park ». La série reste le programme télévisé le plus populaire de Comedy Central.
  • Fin juin, ViacomCBS comptait plus de 42 millions d’abonnés à ses services de streaming aux États-Unis, notamment Paramount+, BET+ et Showtime.

« Les personnes les plus heureuses du monde de la télévision »

« Nous avons fait un film sur South Park en 1999, et nous n’en avons jamais fait d’autre parce que la série était tellement satisfaisante », a admis Stone à Bloomberg. « Maintenant, nous sommes plus âgés, et l’idée de ce que peuvent être les films en streaming (aussi, ndlr) est prometteuse. »

Lorsque Parker et Stone ont réalisé South Park, basé sur un court-métrage qu’ils avaient fait à l’université, ils craignaient que personne ne regarde – ou, au contraire, qu’ils soient chassés de la ville pour leur humour bizarre. Mais la série, qui a débuté en 1997, a connu un succès immédiat, leur a valu des millions de téléspectateurs et a mis Comedy Central sur la carte. Dès la troisième saison, ils ne recevaient plus de notes de la chaîne sur la façon de l’améliorer. Les personnages principaux – les écoliers bourrus Kyle, Cartman, Kenny et Stan – sont définitivement entrés dans la culture grand public.

« Nous faisons ce que nous voulons, et ils nous soutiennent assez bien », a déclaré Stone. « Dans ce sens, nous sommes les personnes les plus heureuses de la télé. »

Des affaires à plus d’un milliard de dollars

South Park existe depuis 24 ans, ce qui en fait l’une des séries les plus anciennes de l’histoire de la télévision, dépassant tous les programmes de Comedy Central, à l’exception du « Daily Show ».

Parker et Stone se sont toujours considérés comme des cinéastes indépendants et des entrepreneurs. Très tôt, ils ont reconnu la puissance de l’internet. Par exemple, lors de la négociation d’un nouvel accord avec Viacom en 2007, ils ont suggéré de créer un site web où les fans pourraient regarder gratuitement les épisodes récents de l’émission. Stone cite le site qui en résulte, South Park Studios, comme une raison pour laquelle ils ont pu attirer des fans plus jeunes tout en combattant le piratage.

Dans le cadre de cet arrangement, négocié par leur avocat Kevin Morris, Parker et Stone ont obtenu une part de 50 % dans tous les futurs contrats en ligne pour la série. Leur part, qui valait autrefois de 25%, est à la base de Park Country, une société qu’ils possèdent entièrement et qui est désormais évaluée à plus d’un milliard de dollars.

Pour aller plus loin :

Plus
Lire plus...
Marchés
BEL20