Marchés:
Chargement en cours…

SAMEDI 31 OCT

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

Les chiffres des trains français et d’Airbnb montrent que les vacances d’été ne sont pas perdues

Logo Business AM
Crise du coronavirus

19/05/2020 | Dominique Dewitte | 4 min de lecture

Des promeneurs sur la plage de La Baule en Loire-Atlantique (EPA-EFE/THIBAULT VANDERMERSCH)

Après plusieurs scénarios d’apocalypse au cours des dernières semaines concernant les vacances d’été, la France indique lundi trois bonnes nouvelles à l’Europe en la matière. En tout cas dans les chiffres.

Pour commencer, la SNCF a vendu plus de 140.000 trajets TGV et Intercity entre vendredi et dimanche pour la période juillet-août. Selon l’entreprise, ce nombre est deux fois plus élevé que les deux mois précédents réunis. Mais, plus important encore… ce chiffre est identique à ce qui a été vendu en mai 2019 pour la même période estivale.

Le Premier ministre Edouard Philippe a annoncé jeudi soir que ses compatriotes pourraient profiter de l’été… uniquement pour aller en vacances dans leur propre pays. Les destinations les plus convoitées pour un voyage en train? Le sud du pays bien sûr, surtout la Provence-Alpes-Côte d’Azur (25% des ventes). Vient ensuite le sud-ouest (14 %), la Bretagne (12 %) et le Languedoc (11 %).

Trafic sur le site d’Airbnb: + 300 % pour les séjours de courte durée

Puis vient le tour d’Airbnb France. Les chiffres permettent de constater qu’il y a un intérêt pour des séjours plus longs pendant les mois d’été. Au cours des quatre dernières semaines, les Français ont saisi jusqu’à 21 millions de termes de recherche pour des séjours en juillet et août. 85 % de ces demandes concernent des séjours en France. 35 % de ces demandes concernaient des séjours dans un lieu situé à moins de 80 kilomètres du lieu de résidence de la personne qui a saisi la recherche. Pour cette dernière catégorie, il s’agit d’une augmentation de 300 % par rapport à l’année précédente. Le nombre de réservations est lui moins optimiste selon la société, bien qu’elle ne donne pas plus de détails.

Aucune trace du coronavirus dans l’eau de mer

La meilleure nouvelle vient finalement d’Ifremer, l’institut français de recherche pour l’exploitation de la mer. Une étude réalisée entre le 22 et le 27 avril sur les côtes normandes, bretonnes et atlantiques et sur les rives de la Méditerranée montre qu’aucune trace du coronavirus n’a été trouvée dans l’eau de mer ou sur les coquillages. Le SCRS espagnol était arrivé à la même conclusion au début du mois. Il n’existe aucune preuve scientifique que le coronavirus peut survivre longtemps dans l’eau salée, au contraire le sel agit comme une sorte de ‘biocide efficace’. La transmission du virus est très limitée, précisément car le sel de la mer neutralise le virus.

Lire aussi:

Source: BusinessAM


Pour aller plus loin...


Corona Virus Update

  • Monde
  • Nombre
    d'infections
    45.576.990
  • Nombre
    de décès
    1.188.787
  • Belgique
  • Nombre
    d'infections
    412.314
  • Nombre
    de décès
    11.452
Biden vs Trump
ÉLECTIONS AMÉRICAINES
Suivez le live ici chaque jour
Logo Business AM

Business AM | Stocks