L’économiste qui a prédit la crise financière de 2008 met en garde contre une nouvelle crise : « Ce sera la vraie, la crise du Covid était la répétition générale »

Peter Schiff, économiste devenu célèbre pour avoir prédit la crise financière de 2008 plusieurs mois à l’avance, prévient que l’économie américaine est sur le point de s’effondrer à nouveau. « Cette fois, il ne s’agira pas d’une répétition générale comme au début de la crise du coronavirus », peut-on lire.

Les marchés boursiers ne se portent pas bien. Depuis la réunion sur les taux d’intérêt de la Réserve fédérale la semaine dernière, les courbes de prix sont devenus rouge sang. Aujourd’hui, on assiste à une reprise fragile, mais les experts préviennent qu’une période volatile nous attend. Les investisseurs craignent, entre autres, qu’un resserrement trop rapide de la politique monétaire américaine n’entraîne une récession. « Mais même si une récession est évitée, nous voyons un risque de baisse sur les marchés boursiers », a déclaré David Kostin, stratège chez Goldman Sachs, en début de semaine.

« Le vrai truc »

Le Bel20, après une reprise minime (+0,5 pour cent) mardi, se négocie toujours en baisse de 10 pour cent par rapport au début de l’année. L’Eurostoxx50 a déjà perdu 18% depuis le début de l’année 2022. Le Nasdaq, quant à lui, est dans un marché baissier. L’indice technologique a déjà perdu 25% cette année. Pour les autres indices américains également, l’avenir est tout sauf rose.

Schiff rejoint maintenant le groupe des analystes pessimistes. Via Twitter, il prévient que l’économie américaine va s’effondrer à nouveau. « Cette fois, il ne s’agira pas d’une répétition générale comme au début de la crise du coronavirus », a déclaré l’économiste. « Ce sera le vrai truc. Nous ne demanderons pas aux entreprises de fermer, elles n’auront d’autre choix que de le faire. Des dizaines de millions de personnes seront licenciées et leurs emplois disparaîtront à jamais. »

Ce n’est certainement pas la première fois que Schiff fait une prédiction aussi inquiétante. Il a attiré toute l’attention il y a plus de dix ans lorsqu’il a été l’un des rares analystes à prédire la crise financière de 2008 plusieurs mois à l’avance.

Corrélation entre le bitcoin et les valeurs technologiques

Schiff s’en prend également aux cryptomonnaies avec régularité. Plus d’une fois, il a prédit la fin du bitcoin et des autres monnaies numériques. Jusqu’à présent, cette prédiction ne s’est pas réalisée. Néanmoins, le marché des cryptomonnaies souffre également de ce qui se passe sur les marchés financiers. La valeur du bitcoin a diminué de plus de moitié depuis son sommet en novembre. À cette époque, la pièce valait 68.000 dollars. Aujourd’hui, vous payez 31.000 $ pour la plus grande cryptomonnaie du marché.

Plusieurs experts ont déjà noté que les mouvements du prix du bitcoin reflètent de plus en plus les fluctuations des actions technologiques américaines. Selon M. Schiff, cette corrélation va bientôt prendre fin. « Je pense que cette corrélation pourrait se briser si le Nasdaq a un rallye de marché baissier (un bref rebond des prix des actions dans un marché baissier NDLR) alors que le bitcoin continue de chuter », a-t-il écrit sur Twitter. Le milliardaire Mike Novogratz pense également que cette corrélation va se rompre et s’attend à « plus de douleur à l’avenir » sur les deux marchés.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20