Le report des JO de Tokyo est envisagé pour la première fois

(AP Photo/Eugene Hoshiko)

Haruyuki Takahashi, membre du comité d’organisation des JO de Tokyo, a déclaré hier au Wall Street Journal que le report de l’événement était envisagé.

Les Jeux Olympiques de Tokyo, c’est dans moins de 5 mois. Les meilleurs sportifs du monde entier vont se rendre au Japon pour connaitre – comme tous les 4 ans – qui est le meilleur de sa discipline. Cependant, avec l’épidémie de coronavirus qui touche la planète entière, un aussi grand rassemblement n’est pas idéal pour stopper la propagation. Depuis plusieurs semaines, les sportifs et entraîneurs se demandent si les JO vont être annulés. Et à cette question, les organisateur ont toujours répondu: ‘non’… jusqu’à hier.

Dans un interview au Wall Street Journal, un des organisateurs, Haruyuki Takahashi a déclaré qu’un report était envisagé. ‘C’est la meilleure option si les Jeux ne peuvent pas se tenir comme prévu’ a-t-il ajouté. En effet, organiser les épreuves à huis clos ou les annuler entièrement coûterait beaucoup trop cher. Les organisateurs pencheraient donc sur un report d’un ou deux ans.

‘Inconcevable’

La ministre japonaise des Jeux olympiques, Seiko Hashimoto, a tout de suite réagi à cette annonce. ‘Un report n’est pas envisagé. C’est inconcevable’, a-t-elle déclaré. Il faut dire que la dernière fois que les Jeux ont été annulés, c’était lors de la Deuxième Guerre mondiale. Et le Japon était déjà le pays organisateur. A croire que les Dieux de l’Olympe ont une dent contre l’île japonaise.

Notons cependant que la décision revient au Comité international olympique (CIO). Il y a un mois, son président, Yoshiro Mori, a de nouveau affirmé qu’il n’envisageait ni l’annulation ni le report des Jeux.

Toutefois, pour certains sports, les qualifications aux JO ont déjà été reportées, notamment en judo, en haltérophilie, en nautisme, en badminton ou encore en gymnastique. Le temps commence à manquer pour que des qualifications justes et équitables soient encore possibles.

Lire aussi: