Marchés:
Chargement en cours…

DIMANCHE 25 OCT

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

Le Remdesivir jugé trop cher: ‘Le fabricant réclame un prix 300 fois supérieur au coût de production du médicament’

Logo Business AM
Crise du coronavirus

11/08/2020 | Ruben Van Lent | 5 min de lecture

Remdesivir. - Isopix

Une alliance de républicains et de démocrates américains a envoyé une lettre au président Donald Trump. De concert, les députés lui demandent de retirer le brevet du médicament inhibiteur du virus à la firme pharmaceutique Gilead. Le producteur réclamerait un prix beaucoup trop élevé pour son traitement, qui devrait également être utilisé en Belgique.

Le Remdesivir, avec lequel les États espèrent bientôt traiter leurs citoyens atteints du COVID-19, coûterait trop cher. Selon le pharmacologue britannique Andrew Hill, le prix de fabrication d’un flacon ne coûterait que 1 dollar, alors que Gilead réclame 390 dollars par flacon. Cela représente un budget important quand on sait que six flacons sont nécessaires pour bénéficier d’un traitement complet, soit 2.340$ (1.991 €). Gilead affirme toutefois que ces calculs ne sont pas corrects.

En Inde, le Remdesivir n’est pas breveté et une autre société pharmaceutique travaille sur une version générique du médicament, qui ne coûterait que 360 euros pour un traitement complet.

Le virus Ebola

Les politiciens américains ont tiré la sonnette d’alarme. Ils ont écrit une lettre au président Donald Trump lui demandant de retirer le brevet à Gilead. Chaque entreprise pourrait alors fabriquer sa propre version générique, ce qui augmenterait la concurrence et ferait forcément baisser les prix. Leur argument s’appuie sur le fait que Gilead a déjà perçu beaucoup d’argent du contribuable pour produire le médicament et qu’il en demande maintenant beaucoup plus. D’après les estimations du ministère américain de la Santé, Gilead aurait perçu environ 70 millions de dollars de fonds publics.

Gilead s’est dit ‘déçu’ par cette lettre et affirme que lui retirer le brevet serait une mauvaise idée: ‘Cela n’accélérera certainement pas la production du médicament’, déclare un porte-parole. Il faut entre en effet ente  6 et 12 mois pour mettre au point un traitement efficace par intraveineuse et tout cela ne ferait que ralentir le processus. 

Le Remdesivir est un médicament dont la fonction première est de lutter contre le virus Ebola. Ce principe actif semble être tout aussi efficace pour lutter contre le coronavirus. Des recherches menées auprès de 1.063 patients ont montré que ces derniers pouvaient quitter l’hôpital quatre à cinq jours plus tôt que prévu après médication.

Approuvé provisoirement en Europe

La Belgique utilisera également le Remdesivir dans ses hôpitaux. Début juin, l’Europe a approuvé provisoirement le médicament, ce qui signifie qu’il peut être utilisé temporairement, mais que Gilead doit encore fournir des informations supplémentaires sur les effets à long terme. L’UE négocie actuellement une répartition équitable du Remdesivir entre les États membres avec Gilead. 

Pas d’inquiétude toutefois, le Belge ne devrait pas débourser 2.340 euros pour bénéficier du traitement. La majeure partie de cette somme sera couverte par le gouvernement. Mais cela ne change rien au fait qu’une grande partie de l’argent du contribuable sera injectée dans un médicament dont on ignore s’il sauvera beaucoup de vies et qui pourrait peut-être se vendre moins cher. 

De son côté, Trump n’aurait pas encore répondu à la demande de révocation du brevet.

Source: BusinessAM


Pour aller plus loin...


Corona Virus Update

  • Monde
  • Nombre
    d'infections
    42.195.366
  • Nombre
    de décès
    1.144.069
  • Belgique
  • Nombre
    d'infections
    287.700
  • Nombre
    de décès
    10.658
Biden vs Trump
ÉLECTIONS AMÉRICAINES
Suivez le live ici chaque jour
Logo Business AM

Business AM | Stocks