Le plafonnement européen des prix du gaz est une « farce » et une désillusion pour la Vivaldi

275 euros le MWh, voici donc la proposition que la Commission européenne a mise sur la table des ministres européens de l’Énergie, dont fait partie Tinne Van Der Straeten (Groen). Ce n’est pas ce plafond qui permettra d’alléger les factures d’énergie des citoyens.

Pourquoi est-ce important ?

La Belgique, qui a un réseau très interconnecté, plaide depuis des mois pour mettre en place un plafonnement des prix du gaz au niveau européen. La Commission a longtemps hésité, se rangeant du côté des non-interventionnistes que sont l'Allemagne, les Pays-Bas et le Danemark. Ursula von der Leyen & cie ont fait une très timide ouverture ce mardi.

Dans l'actu : le prix du plafonnement sur le gaz proposé par la Commission est connu.

  • La Commission propose de plafonner le prix du gaz à 275 €. Ce mécanisme s’appliquerait à compter du 1er janvier 2023 pour une durée d’un an et prendrait comme référence le cours de marché à un mois sur le marché gazier néerlandais TTF.
  • Il serait appliqué dès que les prix dépasseraient les 275 €/MWh pendant deux semaines consécutives, à condition qu’ils soient supérieurs
Cet article premium est réservé aux abonnés
Devenez un abonné et obtenez un accès immédiat et illimité à tous les articles. Maintenant à partir de 1,99€/mois.

Oui, je veux avoir accès à tous les articles premium
Peut être annulé à tout moment
Déjà abonné ? Connectez-vous .
Plus d'articles Premium
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20