Le patron de Coinbase a vendu pour près de 300 millions de dollars en actions

Le cofondateur de Coinbase a manifestement déjà bien profité des spécificités de l’entrée en Bourse de sa plateforme crypto. Car il ne s’agissait pas d’une offre publique habituelle sur le Nasdaq.

Un moment historique. La plus grande plateforme américaine d’échange de cryptomonnaies s’est envolée en Bourse mercredi dernier sous le symbole COIN. Pendant quelques temps, en allant tutoyer les 112 milliards de dollars de capitalisation, Coinbase a même failli détrôner Airbnb du classement des records en la matière. Le compteur retombant à un bon 86 milliards au terme de la première journée sur le marché d’actions Nasdaq, les porteurs du projet ont réussi à décupler la valeur de leur entreprise, créditée de quelque 8 milliards lors de la dernière levée de fonds… en 2018.

Autre étape marquante, Coinbase est devenue la plus grande société à avoir opté pour une nouvelle forme d’introduction en Bourse, le direct listing ou, en français, la cotation directe. Contrairement à une traditionnelle IPO, une offre publique initiale, l’événement financier n’impose pas ici à l’entreprise d’inscrire des titres sur le marché pour fournir des liquidités aux actionnaires existants tout en émettant simultanément des actions auprès d’investisseurs publics pour lever des capitaux.

Dit autrement, ce genre de cotation permet aux entreprises d’accéder directement aux marchés publics, les actionnaires existants (fondateurs, dirigeants et premiers investisseurs) vendant leurs propres titres sur le marché sans que des actions supplémentaires soient offertes au public. ‘Cela offre plusieurs possibilités, par exemple pas de dilution des actions puisqu’il ne faut pas en créer de nouvelles pour le public, et une liquidité immédiate’, épingle Jack Cassel, vice-président Nouvelles cotations & Marchés des capitaux du Nasdaq.

Aubaine pour les ‘insiders’?

Il y a d’ailleurs une certaine cohérence à voir le géant Coinbase préférer le direct listing, cela semble plus en accord avec la démarche de libre accès propre à l’univers crypto. Ici, c’est effectivement le marché qui fixe le prix de l’action plutôt qu’un groupe de banquiers d’investissement. Les IPO sont lourdes, impliquant des tournées de présentation coûteuses aux investisseurs institutionnels, et des frais de banque d’investissement plus élevés. Les inscriptions directes évitent les frais de promotion et une grande partie des honoraires de conseil.

‘Le coût élevé d’une introduction en bourse est l’une des raisons pour lesquelles les entreprises restent généralement privées plus longtemps. Une cotation directe est une meilleure option pour une entreprise qui souhaite se concentrer davantage sur l’expansion’, souligne Noelle Acheson, directrice de la recherche pour CoinDesk.

Particularité appréciable de l’entrée en Bourse de Coinbase, les actionnaires existants peuvent retirer leur participation au capital immédiatement le premier jour de négociation. En effet, lors d’une introduction en Bourse classique, l’IPO comporte une série de restrictions telles que la période de lock-up : une période de blocage de généralement 90 à 180 jours pendant laquelle les actionnaires existants ne peuvent pas vendre leurs titres. Or lors d’une cotation directe, il n’y a aucune restriction de verrouillage.

Les initiés, dirigeants et investisseurs actionnaires de Coinbase en ont profité.

Qui vend et à combien?

Les investisseurs de la première heure et les fondateurs de la plus grand plateforme crypto américaine ont vendu de l’ordre de 5 milliards de dollars en actions, ressort-il des déclarations obligatoires que l’on peut consulter sur le site de la Securities and Exchange Commission (SEC), le gendarme boursier des États-Unis.

Il convient de souligner que la vente par des insiders fait partie intégrante de toute la mécanique boursière de cette cotation directe de Coinbase: c’est justement des actionnaires existants que proviennent les actions. Cela étant dit, tout l’intérêt dans ces documents officiels est de découvrir qui a vendu quoi et, surtout, à quel prix.

C’est ainsi que l’on apprend dans une déclaration que le cofondateur et CEO de Coinbase, Brian Armstrong, a vendu 749.999 de ses actions en trois lots distincts à des prix unitaires courant de 381 à 410,40 $. Le produit total des transactions pour ce document uniquement s’élève à 291,83 millions de dollars. Ce qui représente environ 1,5% de sa participation au capital.

Pour l’instant, la majeure partie des montants des ventes est attribuée au directeur de Coinbase, l’investisseur Frederick Wilson et son fonds de venture-capital, Union Square Partners. Leur note chiffre à quelque 3,64 milliards de dollars.

Pour aller plus loin:

Plus
My following

Résultats plus élevés pour Ascencio

25/11/2021 17:38

(ABM FN) Ascencio a réalisé des résultats plus élevés au cours du dernier exercice et augmente le dividende. C'est ce qu'a déclaré la société immobilière, jeudi soir.

Les revenus locatifs ont augmenté de 3,9 pour cent pour atteindre 46,3 millions d'euros au cours de l'exercice 2020/21. La base de comparaison est celle d'avant la crise du coronavirus.

Lire plus...
Marchés
Lire plus...
Marchés
My following
Marchés
BEL20