Le Pain Quotidien ferme temporairement la moitié de ses boulangeries

Le Pain Quotidien – Isopix

Le Pain Quotidien a décidé de fermer temporairement 13 boulangeries en raison de la crise du coronavirus, annonce mercredi la chaîne de boulangerie. « Avec des restaurants fermés et trop peu de soutien, ce n’est pas tenable », explique la CEO Annick Van Overstraeten.

L’entreprise indique avoir gardé la quasi-totalité de ses boulangeries ouvertes depuis le début de la pandémie mais que cette situation n’est plus tenable en raison des restaurants fermés et de l’absence de perspective d’amélioration. La CEO évoque également un « manque de soutien du gouvernement ». « Le Pain Quotidien est très déçu des annonces faites au terme du comité de concertation de vendredi dernier », ajoute-t-elle. « Trop vague, le message du gouvernement sur une possible réouverture à partir du 1er mai est émaillé de nombreuses réserves et conditions. »

La chaîne se dit donc contrainte de fermer temporairement la moitié de ses boulangeries en Belgique, notamment deux à Bruxelles, trois à Anvers ainsi que les établissements de Liège, Waterloo et Wavre. Ils rouvriront en même temps que les restaurants, lorsque les clients pourront consommer à l’extérieur comme à l’intérieur.

Le Pain Quotidien souligne néanmoins que l’entrée du fonds M80 en tant que nouvel investisseur et principal actionnaire « offre au groupe une marge de manoeuvre financière qui lui permet de renouveler la marque ».