Le groupe derrière Zara explose ses bénéfices en 2019

Inditex affiche un bénéfice de 2,72 milliards d’euros.

Inditex, propriétaire de la chaîne de vêtements Zara, affiche une progression de ses bénéfices de 12%, grimpant à 2,72 milliards d’euros.

Pour l’agence Bloomberg, la gestion des stocks du groupe espagnol serait un des facteurs clés. Inditex parvient à maintenir ses stocks à un bas niveau. Ce que ne réussit pas son principal concurrent, H&M.

Le groupe espagnol se démarque aussi par sa faculté à répondre rapidement aux tendances de la mode. Zara intègre ses propres interprétations des tendances en magasin, souvent avant l’arrivée de la pièce original dans le réseau de distribution.

Contrôle total

Inditex a expliqué vouloir ajuster sa gestion des stocks. En 2020, tous les vêtements seront munis d’étiquette RFID. Cette technologie permet d’identifier les pièces et de surveiller les vêtements en permanence, de la production à la vente. Ainsi, Inditex ambitionne l’approvisionnement automatique des magasins.

Les ventes en ligne ont accusé une belle progression. Les sites internet des huit marques du groupe (Zara, Pull & Bear, Massimo Dutti, Bershka, Stradivarius, Oysho, Zara Home et Uterquë) sont accessibles dans plus de 200 pays.

Autre réussite pour l’année 2019 : la collaboration avec Billie Eillish. La chanteuse à succès américaine a conçu une collection pour l’enseigne Bershka.