Marchés:
Chargement en cours…

MERCREDI 28 OCT

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

Le fondateur de Nikola part avec 3,1 milliards de dollars

Logo Business AM
Business

22/09/2020 | Sofie Van Waeyenberghe | 4 min de lecture

Trevor Milton - Nikola

Malgré sa démission, l’ex-président exécutif de Nikola, Trevor Milton, n’a pas trop de souci à se faire pour son avenir financier. Le fondateur de l’entreprise de camions à hydrogène détient toujours une grande partie des actions de la société.

Lundi, Nikola annonçait finalement le départ de son fondateur et président exécutif, Trevor Milton. Après un récent rapport incendiaire du ‘short seller’ Hindenburg, l’action de la société a plongé en flèche. Au terme d’une réunion d’urgence le week-end dernier, Milton a décidé de renoncer à sa place au sein du conseil d’administration.

‘Exit package’

Ce départ implique évidemment un ‘exit package’. Et dans le cas de Trevor Milton, il s’agit d’une opération de grande envergure autour des actions, rapporte le site de CNBC, ce mardi. Le fondateur de Nikola a accepté de renoncer à environ 4,9 millions d’actions basées sur la performance et évaluées à 166 millions de dollars, ainsi qu’à un contrat de conseil de deux ans d’une valeur de 20 millions de dollars. Cependant, l’ex-dirigeant conservera plus de 91,6 millions d’action de l’entreprise, soit environ 3,1 milliards de dollars au cours de vendredi dernier. Si celui-ci finit par remonter, cela fera évidemment bien plus d’argent.

Trevor Milton ne sera pas autorisé à influer sur la société au cours des trois prochaines années, mais il reste disponible en tant que consultant jusque fin 2020. Pendant cette période, il ne sera pas autorisé à faire des déclarations sur Nikola, pas même sur les médias sociaux, sans autorisation légale préalable de la part de la compagnie.

Rapport incendiaire

Il y a deux semaines, la société d’investissement Hindenburg Research publiait un rapport accusant la start-up d’être une ‘fraude complexe’ reposant sur les multiples mensonges de son fondateur et d’avoir ‘induit ses partenaires en erreur (…) en prétendant faussement disposer d’importantes technologies’.

Parmi les principales accusations, une vidéo datant de 2017 et présentant le Nikola One. Selon Hindenburg, le camion a ‘été tracté au sommet d’une colline sur une route isolée et simplement filmé en train de descendre la pente’. Cette annonce a fait plonger les actions de l’entreprise, qui ont perdu 36% de leur valeur en trois jours, et déclenché une enquête du gendarme de la Bourse américain.

Nikola s’est défendu en précisant ‘n’avoir jamais dit que le camion fonctionnait avec son propre système de propulsion dans la vidéo’ mais avoir simplement indiqué que le véhicule était ‘en mouvement’.

Trevor Milton a bien tenté de réfuter point par point les accusations formulées par Hindenburg, mais sans grand résultat sur le cours de l’action. Après l’annonce de sa démission, le titre Nikola a encore perdu 18%.

Lire aussi:

Source: CNBC


Pour aller plus loin...


Corona Virus Update

  • Monde
  • Nombre
    d'infections
    43.944.089
  • Nombre
    de décès
    1.166.685
  • Belgique
  • Nombre
    d'infections
    333.718
  • Nombre
    de décès
    10.899
Biden vs Trump
ÉLECTIONS AMÉRICAINES
Suivez le live ici chaque jour
Logo Business AM

Business AM | Stocks