Marchés:
Chargement en cours…

SAMEDI 19 SEP

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

Nikola: le fabricant de camions électriques serait-il une imposture?

Logo Business AM
Business

15/09/2020 | Ewa Kuczynski | 4 min de lecture

Badger - Nikola

La Securities and Exchange Commission (SEC), l’organisme américain de surveillance des marchés boursiers, va examiner de plus près les allégations faites par Hindenburg Research, qui affirme que la marque de camions électriques Nikola est à l’origine d’une imposture. Depuis, le titre fait des montagnes russes en Bourse.

La saga du constructeur de camions électriques Nikola se poursuit. Alors que ses actions flambaient en Bourse, un rapport dévastateur rédigé par Hindenburg Research a changé la donne. Fraude, mensonges… Hindenburg n’a pas épargné l’enseigne et semble s’appuyer sur des preuves solides. Résultat: le titre a chute de 36% en Bourse en trois jours.

De con côté, Trevor Milton, le PDG de Nikola, a pourtant réfuté les accusations de Hindenburg. 

L’implication de la SEC

Ce n’était donc qu’une question de temps avant que la SEC n’intervienne. Vendredi, Milton avait déjà annoncé que Nikola demandait une enquête de la SEC, ce qui a été confirmé aujourd’hui. Cela permettra éventuellement de clarifier les choses. 

General Motors

Fondée en 2015 par Trevor Milton, la société développe des camions et pick-up fonctionnant avec des batteries électriques, des piles à combustible hydrogène et des stations de recharge à hydrogène.

Nikola n’a encore rien fabriqué, mais a conclu des partenariats avec plusieurs groupes industriels de renommée, notamment le géant allemand de l’ingénierie Bosch, l’italien CNH Industrial et tout récemment, le constructeur automobile américain General Motors.

Le 8 septembre, l’annonce d’un accord avec General Motors le 8 septembre avait fait bondir le titre de 41% à la Bourse de New York. Comme Tesla, Nikola connaît en effet à Wall Street un engouement de la part des investisseurs pour le secteur des véhicules électriques.

Un montage vidéo?

Seul problème, Hindenburg Research a publié un rapport le 10 septembre qui accuse la start-up d’être une ‘fraude complexe’ et d’avoir ‘induit ses partenaires en erreur (…) en prétendant faussement disposer d’importantes technologies’.

En cause, une vidéo datant de 2017 qui illustre l’un des prototypes de Nikola en action. Hindenburg Research affirme que le camion a ‘été tracté au sommet d’une colline sur une route isolée et simplement filmé en train de descendre la pente’, alors que la publicité laisserait suggérer que le camion fonctionnerait avec son propre système de propulsion, ce qui aurait dupé les investisseurs.

Source: BusinessAM


Pour aller plus loin...


Corona Virus Update

  • Monde
  • Nombre
    d'infections
    30.170.390
  • Nombre
    de décès
    946.001
  • Belgique
  • Nombre
    d'infections
    97.976
  • Nombre
    de décès
    9.936
Biden vs Trump
ÉLECTIONS AMÉRICAINES
Suivez le live ici chaque jour
Logo Business AM

Business AM | Stocks