Le directeur artistique de la cérémonie d’ouverture des JO limogé juste avant le jour J: il avait ri de l’Holocauste

Les Jeux olympiques de Tokyo n’ont pas encore commencé que les polémiques se multiplient sans arrêt. La dernière en date: le directeur créatif de la cérémonie d’ouverture a été remercié un jour avant la tenue de celle-ci. En cause: une blague de plus de vint ans… sur l’Holocauste.

Couperet d’une annulation en dernière minute toujours présent, querelles diplomatiques, compositeur de la cérémonie d’ouverture qui démissionne pour de (très graves) erreurs de jeunesse: à chaque jour sa nouvelle polémique pour les JO de Tokyo.

Ce jeudi, c’est le directeur artistique de la cérémonie d’ouverture, prévue pour ce vendredi, qui a été limogé. Le comité organisateur a annoncé que Kentaro Kobayashi avait été démis de ses fonctions pour une « blague » sur l’Holocauste.

Selon les médias japonais, M. Kobayashi avait tourné en dérision le massacre de 6 millions de Juifs par les Nazis dans un sketch humoristique diffusé en vidéo en 1998 et qui a refait surface récemment. Imitant avec un partenaire un célèbre duo d’animateurs d’une émission TV pour enfants et jouant avec des poupées, il avait prononcé la phrase « Jouons à l’Holocauste ». Les rires avaient fusé dans le public.

Les deux comédiens avaient ensuite plaisanté en imaginant la colère du producteur de l’émission à cause de cette référence à la Shoah.

Excuses et dénonciations

Après l’annonce de son limogeage, M. Kobayashi a présenté ses excuses, via un communiqué, reconnaissant savoir que le sketch qu’il avait écrit « contenait des répliques qui étaient extrêmement inappropriées ».

L’événement a suscité l’indignation du Centre Simon Wiesenthal, une célèbre ONG qui lutte, entre autres, contre l’antisémitisme. « 

« Toute personne, aussi créative soit-elle, n’a pas le droit de se moquer des victimes du génocide nazi. Le régime nazi a également gazé des Allemands handicapés. Toute association de cette personne aux Jeux olympiques de Tokyo insulterait la mémoire de 6 millions de Juifs et tournerait cruellement en dérision les Jeux paralympiques », a déclaré le rabbin Abraham Cooper, doyen associé et membre de la direction de l’ONG.

Sur le même sujet:

Plus
Lire plus...
Marchés