Marchés:
Chargement en cours…

JEUDI 24 SEP

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

Le désintérêt des jeunes Français pour la politique atteint un niveau sans précédent

Logo Business AM
Politique

31/01/2018 | Audrey Duperron | 3 min de lecture

L’électiond’Emmanuel Macron n’a pas contribué à améliorer la confiance des jeunes Françaisen la politique. C’est ce quiressort d’un sondage réalisé par l’institutfrançais CEVIPOF auquel 2084 électeurs ont participé. Pire, il témoigned’une érosion de la foi en la démocratie.

45% des jeunes de 18 à 25 ans estiment qu’Emmanuel Macron a « l’étoffed’un président » (c’est 18 % de plus que son prédécesseur FrançoisHollande au début de sa présidence). Toutefois, la méfiance des jeunes decette tranche d’âge à l’égard de la politique atteint un niveau sans précédent.

Seulement un peuplus des deux tiers (64 %) des répondants trouvent que la démocratie est «quandmême mieux que n’importe quelle autre forme de gouvernement ». 47 %pensent que voter aux élections est la meilleure façon « d’influencer lesdécisions prises », alors que 35 % pensent que manifester est plusefficace. Ces chiffres sont près de 15 % plus bas que ceux que l’onenregistre pour le reste de la population. Ils sont même 30 % inférieurs à ceuxque l’on constate pour les plus de 65 ans. L’intérêt des jeunes pour lapolitique s’établit désormais à 42 %, soit 14 % de moins qu’il y a seulement cinq ans.

Selon Anne Muxel,qui a dirigé ces travaux de recherche, ces résultats confortent une « tendancede fond » négative à l’égard la politique observable depuis une vingtained’années chez les jeunes, et qui n’est pas l’apanage de la France. De ce fait,70 % des jeunes pensent que les politiciens sont corrompus.

« Ils ont vu toutesles limites de la démocratie ». Près d’un sur deux est convaincu qu’ildevra quitter la France pour réussir dans sa carrière.

Mélenchon et Le Pen

Le manque d’intérêt pourla politique n’est pas le seul facteur inquiétant. Les moins de 25 ans démontrentaussi une plus grande tolérance envers le « leadership autoritaire et populiste ». 

Un sur quatre affirmequ’il fait confiance à Jean-LucMélenchon, un ancien trotskyste qui n’a jamais caché son admiration pourles expériences politiques menées à Cuba, en Bolivie et au Venezuela. Ila terminé à la quatrième place au premier tour de l’élection présidentiellefrançaise l’année dernière.

Mélenchona appelé à une semaine de travail de 32 heures, à la sortie immédiatede la France de l’OTAN et à l’introduction d’une taxe sur la richesse (impôtde solidarité sur la fortune) qui consisterait à confisquer à toutes les personnesgagnant plus de 360 000 euros par an (soit 20 fois le revenu moyen français) latotalité de la fraction excédant ce seuil pour la remettre à l’Etat. 

Un jeune Français surcinq soutient les idées d’extrême-droite de Marine Le Pen. Les deuxpourcentages sont plus élevés que la moyenne nationale.


Pour aller plus loin...


Corona Virus Update

  • Monde
  • Nombre
    d'infections
    31.774.394
  • Nombre
    de décès
    975.040
  • Belgique
  • Nombre
    d'infections
    106.887
  • Nombre
    de décès
    9.959
Biden vs Trump
ÉLECTIONS AMÉRICAINES
Suivez le live ici chaque jour