Le chien-robot de Boston Dynamics est en vente pour 75.000 dollars

Spot, un robot ressemblant à un chien conçu par Boston Dynamics
EPA-EFE/MIGUEL A. LOPES

Le robot à quatre pattes de Boston Dynamics, qui a un temps appartenu à Google avant d’être cédée à SoftBank, est désormais en vente auprès des entreprises américaines. Ce chien mécanique – qui s’appelle Spot – a prouvé sa polyvalence en étant utilisé dans des hôpitaux, l’agriculture ou pour des missions de police.

Après des années de recherche et de développement, Spot est enfin disponible à la vente pour les entreprises aux États-Unis. Pour le prix d’une Tesla Model S, n’importe quelle entreprise peut désormais faire appel à son large éventail de capacités allant de l’inspection industrielle au divertissement.

Un toutou polyvalent

L’année dernière, Spot avait déjà été vendu en leasing à diverses organisations afin de procéder à un certain nombre de projets d’essai. Par exemple, le chien-robot a déjà aidé un service de déminage, trié des patients dans un hôpital et inspecté des installations de forage afin de détecter d’éventuelles erreurs humaines. Le mois dernier, un modèle a été amené à Singapour pour rappeler aux citoyens de respecter les règles de distanciation sociale.

Selon Boston Dynamics, Spot est une ‘plateforme mobile polyvalente’ qui peut être personnalisée avec différents capteurs et caméras. Il peut également être programmé pour effectuer des patrouilles et des inspections.

‘Nous le vendons principalement à des acteurs industriels qui veulent emmener un capteur là où ils ne veulent pas envoyer un humain’, a expliqué Zack Jackowksi, ingénieur en chef du fabricant de robots au magazine spécialisé The Verge. ‘Soit parce que c’est dangereux, soit parce que c’est abrutissant.’

Zack Jackowksi prend ainsi l’exemple des inspections sur les plateformes de forage, où le robot doit emmener une caméra 40 fois par jour à différents endroits pour prendre la même photo à chaque fois.

Selon son fabricant, le chien-robot peut atteindre des terrains dangereux et inaccessibles pour la collecte automatique de données, et peut transporter de nombreux types de charges.

Robots malveillants

Et si le robot tombait entre de mauvaises mains? Le robot peut sembler effrayant aux yeux de certains, mais Spot n’est pas plus dangereux qu’une voiture téléguidée surdimensionnée. Même si ses mouvements réalistes peuvent donner une étrange impression. Il n’empêche, alors que les vidéos de Boston Dynamics se répandent en ligne, la section des commentaires est remplie d’alertes sur des utilisations à des fins malveillantes.

Boston Dynamics a fait savoir qu’il établira un contrat d’utilisation pour son robot: aucune arme ne doit y être attachée, et l’engin ne doit pas être utilisé pour ‘blesser ou intimider’ des personnes. Mais comme toute entreprise qui vend son produit en ligne, il n’existe pas de véritable moyen de limiter les abus une fois que le chien-robot est entre les mains de son nouveau maître. Cela vaut toutefois pour toute nouvelle technologie.