Les marchés:
Markten inladen...

JEUDI 02 AVR

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

Le chef d’un hôpital de Wuhan meurt du coronavirus

Logo Business AM
Sciences

18/02/2020 | Anthony Planus | 4 min de lecture

Isopix

Le chef d’un hôpital de premier plan de la ville de Wuhan, épicentre de l’épidémie de coronavirus en Chine, est décédé ce mardi des suites de la maladie, rapporte l’agence de presse Reuters. Par contre, le nombre de nouveaux cas a quelque peu ralenti, selon un dernier bilan officiel.

Liu Zhiming, le directeur de l’hôpital de Wuhan Wuchang, est décédé le 18 février.

Selon la télévision d’État chinoise, Liu Zhiming, le directeur de l’hôpital de Wuhan Wuchang, est mort à 22h30 (heure locale). Il s’agit du septième travailleur de la santé à être victime du Covid-19. Le centre hospitalier avait été désigné pour ne plus traiter que les patients infectés par le virus.

L’épidémie semble ralentir, mais…

Le nombre de nouveaux cas de coronavirus en Chine continentale est passé sous la barre des 2.000 pour la journée de ce mardi, une première depuis janvier, portant les infections confirmées à 72.436. Le nombre total de décès a par contre franchi les 2.000 personnes, selon les chiffres de la Commission nationale de la santé.

Hors Chine, 827 cas dans 26 pays et régions, ainsi que 5 décès, sont pour le moment dénombrés par Reuters.

Les autorités chinoises attribuent ce ralentissement aux mesures qu’elles ont prises pour stopper la propagation du virus. Les experts internationaux appellent cependant tous les acteurs à rester sur leurs gardes.

‘Nous pouvons espérer que les rapports sur la baisse du nombre de nouveaux cas en Chine montrent que l’épidémie a atteint son apogée dans la province de Hubei, mais il est encore trop tôt pour en être sûr’, a expliqué Jimmy Whitworth, professeur de santé publique internationale à la London School of Hygiene and Tropical Medicine, à Reuters.

Dommages économiques

Par ailleurs, la mise en quarantaine de villes entières et les restrictions sévères imposées par les autorités continuent de faire souffrir l’économie chinoise et le commerce mondial. Des événements économiques ont dû être annulés et les places boursières asiatiques souffrent. Même Wall Street, pourtant à la fête la semaine dernière, semble désormais marquer le pas.

En Corée du Sud, le président Moon Jae-in a déclaré que l’économie était dans une situation d’urgence et avait besoin d’être stimulée.

À Singapour, une enveloppe de 4,5 milliards de dollars a été consacrée à contenir l’épidémie et son impact économique.

À Hong Kong enfin, le gouvernement va faire passer les aides pour lutter contre l’épidémie à 3,6 milliards de dollars.

Lire aussi: Le coronavirus fait tousser les ventes d’Apple

Source: Reuters


Pour aller plus loin...


Logo Business AM

Business AM | Stocks

Logo Business AM

Business AM | Les + vus

Logo Business AM

Business AM | Dit, c’est dit !