Le bitcoin surmonte sa plus longue période de « peur extrême »

Les investisseurs peuvent s’autoriser un léger soupir de soulagement, après 73 jours consécutifs passés dans le rouge vif, le baromètre de la peur se normalise.

La plus importante des cryptomonnaies a enfin échappé à son plus long cycle de « peur extrême ». Après plus de deux mois passés dans les limbes de l’indice de sentiment de marché Fear & Greed, le bitcoin bénéficie depuis mardi d’un score d’angoisse plus raisonnable.

Cet indice composite bien connu de la crypto-sphère prend en compte la volatilité du BTC, les volumes d’échanges, la prédominance sur les altcoins, l’humeur des médias sociaux et les données des tendances de marché pour décrire l’atmosphère d’investissement régnant autour du bitcoin. De la terreur insurmontable à 0 jusqu’à la cupidité insatiable à 100.

Le baromètre de la peur financière s’élève pour l’instant à 31, ce qui indique un climat craintif mais marque une nette amélioration, coïncidant avec la remontée du cours du BTC de 20% en une semaine, souligne CoinTelegraph.

« Les traders sont en train de changer leur position et pressentent une rupture sur le long terme après un mardi dominé par le bitcoin. Avec la montée en flèche du premier actif crypto, attention à la FOMO », s’est-on réjoui chez la firme d’analyse Santiment.

Face à des investisseurs de meilleure composition, les acteurs crypto forcent à nouveau l’optimisme avec des prédictions stratosphériques. Le patron de la société d’investissement Galaxy Digital, Mike Novogratz, a affirmé lors d’une conférence organisée par Bloomberg qu’il s’attendait à ce que le bitcoin dépasse les 500 000 dollars dans les cinq prochaines années. Reprenant ainsi l’objectif de cours lancé par la célèbre financière Cathie Wood, à la tête d’ARK Invest.

« C’est l’histoire de deux choses : l’adoption et l’économie mondiale. Et bien que (ce qui s’est passé sur les marchés) soit une bosse sur la route de l’adoption, ce n’est certainement pas un demi-tour. Nous continuons à voir des institutions qui ne se sont pas encore impliquées, qui voient cela comme une opportunité », a insisté Mike Novogratz, estimant que nous avons connu le pire.

D’autres influences nettement moins enthousiastes restent à l’œuvre malgré tout. Le marché durablement baissier (bear market) actuel pourrait encore durer 250 jours, a-t-on récemment analysé chez Grayscale. D’autres prédictions annoncent un BTC à un plancher de 13.676 dollars, comme le veut l’enquête de la plateforme de comparaison Finder. Mais il s’agira d’un point de rebond, le cours devant remonter vers 100.000 $ avant 2025 et 300.000 dollars d’ici 2030.

Le prix du bitcoin s’élevait à 23.707 $ au moment d’écrire ces quelques lignes.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20