Le bitcoin est-il un remède face à l’inflation?

Une période d’inflation se profile selon des plus en plus d’observateurs. Lors de ces périodes, l’or s’est toujours montré comme une valeur refuge historique. Le Bitcoin pourrait-il en faire de même?

Face à la menace d’inflation, tous les yeux sont tournés vers la Fed américaine. Quelle sera sa réaction à une inflation inattendue de 5% en mai? La semaine dernière, la BCE a décidé de ne pas bouger et de maintenir le cap, estimant que cette poussée inflationniste n’était que de passage.

Passager ou permanent?

Certaines prévisions annoncent une inflation qui pourrait dépasser les 6%, ce qui n’est plus arrivé depuis la crise de 2008-2009. Pour d’autres, on pourrait même aller au-delà des 10%, ce qui n’est pas arrivé depuis 40 ans, en 1981. Selon L’économiste britannique Roger Bootle, interrogé par Bloomberg, l’inflation pourrait s’installer durablement: ‘Nous sommes au début d’un changement radical, je dois le dire. Cela ne veut pas forcément dire que nous allons revenir aux fortes conditions inflationnistes des années 70 et du début des années 80. (…) Le danger de déflation est passé, et les risques ont définitivement basculé dans l’autre sens. Jusqu’où ira l’inflation et pour combien de temps? C’est discutable. Mais je n’ai pas beaucoup de doutes sur le fait qu’il y a un changement radical.’

La cause principale? ‘Si je devais parier sur un seul facteur qui va faire augmenter les coûts de la vie dans les années à venir, je dirais que c’est l’accent mis sur l’environnement, en particulier la volonté de tendre vers le zéro carbone. Cela va entraîner toute une série d’augmentations de coûts et de prix dans toute l’économie’, ajoute l’économiste.

Parmi les moins pessimistes, certains remarquent la baisse progressive des matières premières comme le cuivre, le bois et le maïs. Il en va de même pour les biens immobiliers aux États-Unis. Un signal qui indiquerait que l’inflation est passagère.

Rappelons qu’une inflation maîtrisée n’est pas un problème en soi et témoigne même d’une économie en croissance. Si elle dépasse par contre un certain pourcentage, l’inflation peut s’avérer ravageuse tant pour les ménages que pour les finances des États.

Si inflation, quid des cryptos?

C’est la question à 1.000 Bitcoins. Les cryptos pourraient-elles faire office de valeur refuge en cas d’inflation? Les yeux se tournent naturellement vers la plus importante des cryptomonnaies.

Après tout, des pays comme l’Argentine, la Turquie ou le Brésil ont récemment connu des périodes de fortes inflations, ce qui a dévalué leur monnaie. La population s’est alors tournée vers des cryptomonnaies comme le bitcoin. Mais ce ne sera pas forcément vrai pour l’euro ou le dollar américain, beaucoup plus puissants.

En outre, Vitali Kalesnik, directeur de recherche pour l’Europe chez Research Affiliates, qui n’est pas à proprement parler un défenseur du bitcoin, qu’il juge ‘volatile et spéculatif’, argumente que non dans l’Echo, ne comptez par sur le bitcoin comme valeur refuge: ‘Ce serait plutôt le contraire. Le cours du bitcoin a commencé à monter en avril 2020, au moment où le risque de déflation a augmenté. Et le prix a récemment diminué lorsque la crainte de l’inflation a commencé à s’intensifier.’ On note toutefois un léger regain du bitcoin sur les 7 derniers jours autour de 13%.

Le fait est que beaucoup de gens ne comprennent pas encore les cryptomonnaies et leur potentiel. Et ces personnes sont souvent plus âgées, et sont celles qui détiennent en moyenne davantage de capacités d’investissement. Les dégringolades récentes des cryptos et du bitcoin ces dernières semaines montrent que compter sur les monnaies numériques comme valeur refuge reste un grand pari.

Pour aller plus loin:

Plus
Dernière mise à jour:
Dernière mise à jour:
Lire plus...
Marchés
BEL20