Le Big Tech s’effondre à Wall Street

EPA-EFE/JUSTIN LANE

Les marchés boursiers américains ont viré au rouge foncé ce jeudi, après le plongeon des actions technologiques. Les demandes de chômage qui repartent à la hausse sont également plus élevées que prévu par les analystes.

Le Dow Jones Industrial Average baisse de 353 points, soit une perte de 1,3%. Le S&P 500 et le Nasdaq Composite doivent également abandonner respectivement 1,2 et 2,3%.

Big Tech tombe en panne: « Surpayé, trop cher et surévalué »

La Big Tech en particulier a été durement touchée. Un message positif ces derniers mois entouraient les actions technologiques, mais ce sentiment semble s’être complètement retourné aujourd’hui. Selon les analystes, les valeurs technologiques sont «surpayées, trop chères et surévaluées».

Microsoft est en baisse de 4,3% malgré des résultats trimestriels meilleurs que prévu. Apple (-4,5%), Amazon (-3,6%) et Netflix (-2,5%) ont également considérablement baissé.

Le même sort a été partagé par Tesla, malgré le battage médiatique. Le constructeur de véhicules électriques est en baisse de près de 5%, malgré des résultats trimestriels meilleurs que prévu, faisant de la société un candidat potentiel pour l’indice boursier S&P 500.

Plus tôt jeudi matin, on apprenait que le chômage aux États-Unis était de nouveau en train d’augmenter pour la première fois depuis mars. 1,42 million de nouveaux chômeurs au total la semaine dernière. Ainsi, la faible croissance économique que les États-Unis ont connue ces derniers mois est à nouveau au point mort. Il y a maintenant 32 millions de chômeurs aux États-Unis.

« Plusieurs doses d’un vaccin »

Sur le plan sanitaire, les États-Unis ont franchi le cap des 4 millions de cas infectés au Covid-19. La réouverture de l’économie est retardée dans la plupart des États et il semble y avoir peu d’amélioration, à moins qu’un vaccin ne se présente rapidement. Sur la chaîne d’information de CBS, Bill Gates a déclaré: « Il est probable que plusieurs doses d’un même vaccin devront être administrées car aucun des vaccins en production aujourd’hui ne pourra corriger le problème avec une seule dose ».

Le pétrole baisse de 1,7% jeudi. Un baril de pétrole Brent coûte maintenant 43,67 $. L’or augmente de 0,69%. Une once d’or se négocie à 1.884 $. L’euro ajoute encore 0,17% par rapport au dollar américain. Les Américains doivent maintenant payer 1,1593 $ pour la monnaie unique. Enfin, le bitcoin augmente de 2,16% et coûte 9470 $.