Le Bel20, grand perdant du peloton européen

EPA

Toutes les bourses européennes ont terminé la journée dans le rouge. Le Bel20 de Bruxelles s’est terminé avec une perte de 3 %, la pire des marchés européens. Les banques ont entraîné les autres acteurs dans leur chute.

C’était déjà assez limpide ce matin que cette journée ne serait pas la meilleure pour les marchés européens. La banque néerlandaise ABN Amro a annoncé une perte monstrueuse de 395 millions d’euros, ce qui a poussé les investisseurs à appuyer en masse sur le bouton de vente. La journée s’est terminée par une perte de 9 % à la bourse d’Amsterdam. Elle a chuté de 1,6 %.

Le reste du monde bancaire a suivi rapidement. En Belgique, KBC, ING et la compagnie d’assurance Ageas, qui a été créée à partir des décombres de Fortis, ont toutes chuté de 5 à 6 %.

La chaîne de supermarchés Colruyt a été la moins performante du Bel20. Son action a diminué de 6,3 %.

La compagnie de voyages TUI a bien commencé la journée avec un profit de 5 % après avoir annoncé la suppression de 8.000 emplois, mais elle n’a pas pu maintenir ce profit. A la fin de la journée, la part du DAX allemand était inférieure de 2,3 %.

La bourse de Berlin a chuté de 2,6 %, tandis que celle de Paris a chuté de 2,8 %.

Lire aussi: