La version améliorée du vaccin AstraZeneca contre les variants sera disponible fin 2021

Les très rares cas de caillots sanguins doivent être ajoutés à la liste des effets secondaires du vaccin AstraZeneca, indique l’EMA. (Isopix)

La société pharmaceutique AstraZeneca pourrait disposer d’une version améliorée de son vaccin, efficaces contre les variants du virus, d’ici la fin 2021. C’est ce qu’a annoncé la directrice nationale autrichienne de la firme lors d’une interview pour un journal autrichien.

Selon Sarah Walters, directrice nationale d’AstraZeneca en Autriche, les études affirmant que le vaccin est moins efficace contre certains variants sont trop petites pour en tirer des conclusions fermes.

Modification du vaccin

‘AstraZeneca et l’Université d’Oxford ont commencé à modifier le vaccin pour lutter contre le variant sud-africain. Nous prévoyons que la version révisée sera prête d’ici la fin de l’année si nécessaire’, a déclaré Walters.

Walters admet dans l’interview au journal Kurier que la distribution du vaccin AstraZeneca n’a pas été sans faille. ‘La complexité du vaccin et l’énorme demande ont été quelques-uns des défis auxquels nous avons dû faire face ces derniers mois.’

‘Nous avons dû travailler sans garder des stocks en réserve. Du coup, nous n’avons pas pu faire face à des événements imprévus’, explique la directrice autrichienne. ‘Nous sommes convaincus que nous tiendrons notre promesse de livrer cette année 300 millions de doses à l’Union européenne.’

Caillots sanguins

En outre, plusieurs pays, dont la Belgique, ont décidé de n’administrer le vaccin AstraZeneca qu’aux personnes âgées de plus de 55 ou 60 ans, car il existe un (très faible) risque de caillots sanguins. La semaine dernière, l’Agence européenne des médicaments (EMA) a déclaré qu’il existe un lien possible entre le vaccin AstraZeneca et les symptômes de la coagulation sanguine.

Selon l’EMA, les avantages d’une vaccination sont bien plus importants que les inconvénients de ne pas se faire vacciner. Certains pays, comme le Danemark, ont complètement ou partiellement arrêté le vaccin. Divers pays d’Asie sont également en train de revoir leur stratégie de vaccination.

En savoir plus: