La Switch débarque en Chine… près de 3 ans après sa sortie

La version chinoise officielle de la console Nintendo sera enfin lancée en Chine continentale la semaine prochaine, deux ans et demi après sa commercialisation européenne.
Une affiche publicitaire d’une Nintendo à Tokyo, au Japon. Nintendo Co. dit qu’elle prévoit de commencer à fabriquer sa console Switch au Vietnam cette année, en transférant une partie de sa production de Chine. (Isopix – AP Photo/Koji Sasahara)

La version chinoise officielle de la console Nintendo sera enfin lancée en Chine continentale la semaine prochaine, plus de deux ans et demi après sa commercialisation européenne.

Ce n’était pas trop tôt. Si vous vous plaignez du temps d’attente pour votre prochaine console favorite, mettez-vous une seconde à la place des Chinois. Plus de deux ans et demi après sa commercialisation chez nous, en mars 2017, la Nintendo Switch va enfin être lancée en Chine. Tencent et Nintendo ont déclaré que la variante chinoise sera disponible dès le 10 décembre. Une annonce qui devrait faire des millions d’heureux.

Un seul jeu disponible

Pour s’offrir la fameuse console, les Chinois devront tout même débourser 2.099 yuans, soit environ 268 euros. Certes, le pouvoir d’achat a considérablement augmenté en Chine (une hausse de 6,6% de 2017 à 2018), mais la Switch demeurera un rêve pour beaucoup.

Pour ceux qui pourront se la permettre, cette version comprendra une copie de New Super Mario Bros. Deluxe. Et… c’est tout. Il s’agit actuellement du seul titre officiellement approuvé pour la vente, selon l’analyste chinois Daniel Ahmad de Niko Partners. Même si d’autres jeux tels que Mario Kart 8 et Super Mario Odyssey sont également en route.

Pour obtenir le modèle plus petit et moins cher, la Switch Lite, les Chinois devront encore patienter, peut-être indéfiniment. Seule la Switch originale sera mise en vente, dans un premier temps du moins. 

Marché gris

Enfin, cela vaut pour le lancement officiel. Car dans la pratique, les gamers chinois peuvent déjà se procurer une Nintendo Switch via les importations venues de Hong Kong, sur le marché gris. Ils pourront sans aucun doute y trouver également d’autres jeux pour se divertir.

Ceci dit, on s’emballe peut-être plus que les Chinois eux-mêmes. Car bien que la Chine soit le plus grand marché du jeu vidéo au monde, le lancement officiel de la Switch ne fera peut-être pas date pour les joueurs de l’Empire du Milieu. Ce sont plutôt les jeux sur PC et mobiles qui passionnent en Chine, au point de saturer le marché.

Pas d’augmentation des ventes

Cette annonce ne serait pas non plus un véritable événement pour Nintendo. La marque ne prévoit pas d’augmentation immédiate du nombre de ventes. ‘Nous n’avons pas tenu compte des ventes en Chine dans nos prévisions financières pour l’exercice en cours, et même si le lancement a lieu pendant cette période, nous ne prévoyons pas d’impact significatif sur les résultats commerciaux de cette année’, a déclaré Shuntaro Furukawa, président et chef de la direction aux investisseurs le mois dernier.

Les goûts et les couleurs, probablement…