La Suède va-t-elle bientôt engager des corbeaux comme ouvriers communaux ? Un (très sérieux) projet est à l’étude

En Suède, une start-up est occupée à entraîner des corbeaux à ramasser des mégots de cigarette. Un test à l’échelle d’une ville pourrait bientôt voir le jour. S’il donne satisfaction, il pourrait rapporter gros.

Södertälje, une ville d’environ 85.000 habitants proche de Stockholm, a fait les comptes. Chaque année, elle consacre 20 millions de couronnes suédoises (un peu moins de 2 millions d’euros) au nettoyage des rues. Or, les mégots de cigarettes représentent environ 62% des déchets, selon la fondation Keep Sweden Tidy.

Conclusion 1: s’il ne fallait plus s’occuper de leur ramassage, cela ferait plus de 12 millions de couronnes d’économie.

Conclusion 2 (et c’est là que ça surprend): pourquoi ne pas charger les corbeaux de cette tâche ?

« Aussi intelligent qu’un enfant de sept ans »

L’idée vient de la start-up suédoise Corvid Cleaning. Partant du principe que plusieurs études ont démontré la grande intelligence des corbeaux calédoniens – on parle de capacités de raisonnement égales à celles d’un enfant de sept ans -, ses responsables se sont dit qu’ils pourraient très bien leur apprendre à ramasser les mégots de cigarette.

Pour ce faire, une machine a été spécialement prévue à cet effet. Elle récompense les oiseaux avec de la nourriture à chaque fois qu’ils y jettent un mégot.

« Ce sont des oiseaux sauvages qui participent sur une base volontaire », a expliqué Christian Günther-Hanssen, fondateur de Corvid Cleaning, à l’agence de presse suédoise TT. « Ils sont plus faciles à éduquer et il y a également plus de chances qu’ils apprennent les uns des autres. Dans le même temps, il y a moins de risques qu’ils mangent des déchets par erreur. »

Selon ses calculs, ramasser un mégot coûte de 0,8 à 2 couronnes. Si les corbeaux s’y collent, cela pourrait revenir à 0,2 couronne le mégot. Le tout dépend bien sûr de l’efficacité des corvidés.

Dès le printemps ?

Corvid Cleaning estime que ses essais ont débouché sur des résultats prometteurs. Elle se dit prête à tester la solution à l’échelle d’une ville, nous apprend The Local Sweden. Un projet pilote est à l’étude au sein de la municipalité de Södertälje, très intéressée par le projet.

« Tout dépend si nous pouvons trouver un endroit à Södertälje qui fonctionne avec le distributeur de nourriture, et ensuite s’il y a des possibilités de financement », a précisé à TT Tomas Thernström, stratège en matière de déchets à la municipalité.

Si tout va bien, le projet pilote pourrait être lancé dès le printemps. Corvid Cleaning espère bien sûr que cela inspirera d’autres villes, afin qu’elle puisse « éduquer » des corbeaux à ramasser des mégots dans toute la Suède.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20