La Russie veut placer des télescopes sur la Lune

Pixabay

Roscosmos, l’agence chargée du programme spatial civil russe, envisage d’installer des télescopes sur sa future base lunaire, dans le pôle sud du satellite naturel de la Terre.

L’objectif est de surveiller les astéroïdes et les comètes qui présentent un danger. Le système pourra suivre des objets potentiellement dangereux dans l’espace lointain.

Risques

‘Il est prévu d’installer sur cette base lunaire des équipements pour étudier l’espace lointain et des télescopes spéciaux permettant de suivre les astéroïdes et les comètes qui présentent un risque de collision avec la Terre’, a déclaré Alexander Bloshenko, le directeur exécutif de Roscosmos.

Les télescopes installés sur la Lune ainsi que les satellites aux points de Lagrange du système Soleil-Terre doivent constituer le système mondial de surveillance des dangers liés aux astéroïdes et aux comètes.

Nouvel astéroïde

Début novembre, les équipements d’observation russes ont repéré un nouvel astéroïde comparable par sa taille au météorite Tcheliabinsk entré dans l’atmosphère terrestre en 2013. Le nouvel astre est passé relativement près de la Terre, à une distance d’environ 140.000 km.

En 2016, la Russie a mis en place son système automatisé d’avertissements concernant les situations dangereuses dans l’espace proche de la Terre. Il englobe les stations opto-électroniques sur le territoire de la Russie, en Arménie et au Brésil. Aujourd’hui, ce système surveille essentiellement les objets situés dans l’espace proche de la Terre et se charge du suivi des débris spatiaux et de la sécurité des mouvements des satellites.