Marchés:
Chargement en cours…

SAMEDI 19 SEP

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

La Russie et la Chine s’éloignent du dollar

Logo Business AM
Business

10/08/2020 | Dominique Dewitte | 7 min de lecture

Vladimir Poetin en Xi Jinping (Isopix)

La Russie et la Chine collaboreraient pour réduire leur dépendance au dollar ce qui, selon certains experts, pourrait déboucher sur une ‘alliance financière’.

Des données récentes communiquées par la banque centrale et des douanes russes montrent que la part du dollar dans les échanges commerciaux entre la Russie et la Chine est tombée pour la première fois à 46 % au cours du premier trimestre de l’année 2020. L’euro a été utilisé dans 30 % des transactions, le yuan chinois et le rouble russe dans 24 % des transactions, ce qui est aussi un nouveau record.

Ces dernières années, la Russie et la Chine ont considérablement réduit leur utilisation du dollar dans le commerce bilatéral. Jusqu’en 2015, environ 90% de toutes les transactions entre les deux pays étaient réglées en dollars. Mais après le déclenchement de la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine, Moscou et Pékin ont tous deux entrepris de s’éloigner du dollar. En 2019, le dollar était encore utilisé dans 51 % des transactions.

Une priorité tant en Russie qu’en Chine

La dédollarisation est une priorité en Russie depuis 2014. Lorsque Moscou a affronté l’Occident à propos de l’annexion de la Crimée, Moscou et Pékin cherchaient simplement à se rapprocher. Pour contourner les sanctions américaines contre la Russie, le dollar a dû être remplacé. Le processus s’est accéléré lorsque le gouvernement américain a également commencé à imposer des droits de douane sur les produits chinois, cela à hauteur de plusieurs milliards de dollars.

En 2014, la Russie et la Chine avaient signé un accord sur 3 ans d’une valeur de 24,5 milliards de dollars. Le but était de permettre aux deux pays d’utiliser la monnaie de l’autre sans avoir à l’acheter. L’accord avait ensuite été renouvelé pour trois ans en 2017.

Une autre étape importante a aussi été franchie lors de la visite du président chinois Xi Jinping en Russie, en juin 2019. Moscou et Pékin s’étaient entendus sur un accord visant à remplacer le dollar par des monnaies nationales dans les accords internationaux. Les deux parties avaient également conclu un accord dont le but était de développer des mécanismes de paiement alternatifs pour le réseau SWIFT dominé par les États-Unis.

Il y a quelques semaines, Fang Xinghai, le vice-président de l’organisme de surveillance de la bourse chinoise, a également appelé son pays à se préparer à être coupé du système international de paiement en dollars.

EPA-EFE/SERGEI ILNITSKY

La Russie a réduit de moitié ses réserves en dollars

Outre le commerce en monnaie nationale, la Russie a rapidement constitué les réserves du yuan au détriment du dollar. Début 2019, la banque centrale russe a révélé qu’elle avait réduit ses réserves en dollars de 101 milliards de dollars, soit plus de la moitié de ses actifs en dollars existants. 

L’un des principaux bénéficiaires de cette évolution a été le yuan, qui a vu sa part des réserves de change russes passer de 5 à 15 %. Cela s’est produit après que la banque centrale russe ait investi 44 milliards de dollars dans la monnaie chinoise. Suite à ce changement, la Russie a acquis un quart de toutes les réserves mondiales de yuan.

Le dollar ne sera pas détrôné de sitôt

Le marché international des changes (Forex) est sans aucun doute le marché financier le plus important au monde. Chaque jour, 5.300 milliards d’USD en devises y sont échangés. Cela signifie que le volume du commerce des devises est environ 53 fois celui de la Bourse de New York, 12 fois celui du marché à terme et 27 fois celui des marchés boursiers.

La monnaie la plus échangée est le dollar américain, suivi de l’euro, du yen japonais et de la livre sterling. Bien que le Forex s’échange dans 170 devises différentes, 85 % de toutes les transactions sont traitées dans 7 paires de devises, mieux connues sous le nom de « majors ». La plus importante de ces « majors » est l’EUR/USD ou la conversion de l’euro en dollars américains. Viennent ensuite l’USD/JPY (dollar américain contre yen japonais), la GBP/USD (livre sterling contre dollar américain) et l’USD/CHF (dollar américain contre franc suisse).

Le dollar présente 3 avantages

Selon les analystes, le dollar possède trois avantages avec lesquels aucune monnaie concurrente ne peut rivaliser pour le moment.

  1. Une inflation et une dépréciation limitées.
  2. La taille de l’économie nationale américaine.
  3. Les marchés financiers américains sont les plus importants au monde et disposent de liquidités presque illimitées.

Mais… Si la position du dollar est sûre pour le moment, une politique de sanctions trop agressive – combinée à la montagne de dettes américaines – pourrait mettre en péril la suprématie du dollar à plus long terme.

Source: BusinessAM


Pour aller plus loin...


Corona Virus Update

  • Monde
  • Nombre
    d'infections
    30.170.390
  • Nombre
    de décès
    946.001
  • Belgique
  • Nombre
    d'infections
    97.976
  • Nombre
    de décès
    9.936
Biden vs Trump
ÉLECTIONS AMÉRICAINES
Suivez le live ici chaque jour
Logo Business AM

Business AM | Stocks