« La répression de la Chine contre les Big Tech pourrait prendre des décennies, mais ce n’est pas forcément une mauvaise nouvelle »

En Chine, les entreprises technologiques traversent une période difficile. Le gouvernement leur impose des règles de plus en plus sévères. Par exemple, les autorités chinoises ont récemment infligé des amendes à plusieurs Big Tech pour pratiques monopolistiques. Selon Tariq Dennison, gestionnaire d’actifs chez GFM Asset Management, l’approche stricte de la Chine se poursuivra pendant des décennies.

Plusieurs entreprises chinoises, dont Alibaba, Tencent et Baidu, ont reçu un total de 3 millions d’euros d’amendes le week-end dernier. Les autorités chinoises leur ont infligé une sanction financière pour pratiques monopolistiques. C’est une nouvelle preuve que la Chine refuse de desserrer les rênes lorsqu’il s’agit de s’attaquer à ses propres entreprises technologiques. Plusieurs autres secteurs, comme l’éducation et le divertissement, ne parviennent pas non plus à échapper à l’élan régulatoire chinois.

« Cela durera encore 20 à 30 ans »

Les chances que la Chine opte bientôt pour une approche plus flexible du secteur technologique sont très faibles, selon Tariq Dennison. « La position stricte de la Chine pourrait se poursuivre pendant encore 20 à 30 ans », a-t-il déclaré à CNBC. « Tout s’est passé par phases. Regardez dans quelle mesure les réglementations technologiques chinoises ont évolué au cours des trente dernières années. Ces choses peuvent sembler se produire par étapes, mais de nombreuses petites étapes ont déjà été franchies au cours des dernières décennies pour en arriver là où nous en sommes aujourd’hui. »

Néanmoins, il ne s’attend pas à ce que les investisseurs à long terme soient découragés par les perspectives réglementaires incertaines. « Je dirais que les plus patients achètent de plus en plus d’actions de Baidu, Alibaba, Tencent et JD en ce moment car ils examinent les perspectives à long terme », a déclaré M. Dennison. Le gestionnaire d’actifs se réfère à des investissements à plus long terme, de nature moins spéculative.

Avantages de l’approche plus stricte

La position stricte de la Chine sur la technologie a poussé de nombreux investisseurs à appuyer sur le bouton de vente. Par exemple, les actions d’Alibaba et de Baidu valent plus de 40% de moins qu’au début de cette année. Tencent a perdu environ 15% au cours de cette même période.

M. Dennison a toutefois indiqué que les géants chinois de la technologie pourraient, en fait, bénéficier d’une nouvelle législation. Il estime en effet que l’intention de la Chine est de réduire l’écart de richesse.

« En conséquence, les personnes les moins riches gagnent en pouvoir d’achat. Si la Chine réussit à créer une classe moyenne aussi nombreuse, cela garantira que les entreprises technologiques aient plus de clients à servir », a-t-il expliqué.

Plus
My following

Un agenda peu chargé pour la semaine boursière à venir

05/12/2021 15:18

(ABM FN) La semaine prochaine, l'agenda des investisseurs sera peu rempli, bien que cela ne signifie pas nécessairement que les investisseurs auront une semaine tranquille, avec toute l'incertitude entourant le coronavirus et la future politique monétaire des banques centrales.  

La nouvelle variante omicron du virus est en augmentation, tandis que de nombreux pays sont à nouveau confrontés à des courbes d'infection et d'hospitalisations élevées dans cette pandémie.

Lire plus...
Marchés
Lire plus...
Marchés
My following
Marchés
BEL20