‘La publicité contribue plus au changement climatique qu’on ne le pense’

(pixabay)

La publicité doit être plus strictement contrôlée et ajustée pour réduire son impact sur le climat. Tel est le message d’un rapport des organisations New Weather Institute et We are Possible.

Les chercheurs notent également que la publicité favorise les comportements matérialistes et stimule la vente de produits qui ont un impact direct sur le climat.

‘La publicité apporte une contribution indirecte, mais importante au changement climatique’, affirme le psychologue et chercheur Tim Kasser. ‘Le secteur encourage le consumérisme et le matérialisme et crée un cycle de travail et de dépenses. La publicité a un impact majeur sur les ventes de bœuf, de tabac et de transports polluants.’

Kasser souligne en outre que le secteur de la publicité a, jusqu’ici, échappé aux rapports négatifs quant à son implication dans les changements climatiques.

Priorités

L’étude ajoute que la publicité a pour effet de créer des priorités dans la population pour des valeurs et des objectifs matérialistes. Pour les chercheurs, il faut que la publicité soit associée à des attitudes et des comportements écologiques négatifs qui compromettent un avenir durable.

‘Mais la publicité donne aussi envie aux gens de travailler davantage pour pouvoir consommer davantage’, soutient Kasser. ‘En revanche, les activités qui ne visent pas une telle consommation sont considérées comme ayant moins de valeur.’

‘L’industrie encourage également l’achat de produits, comme le bœuf, qui ont un impact négatif sur l’environnement’, indique le rapport. ‘L’élevage entraîne une utilisation accrue de l’eau et la destruction des forêts qui fournissent des habitats aux espèces sauvages et qui capturent le dioxyde de carbone. L’activité entraîne également l’émission de niveaux élevés de gaz à effet de serre et de produits chimiques, tels que le phosphore et l’azote.’

Tabac

‘La production de tabac a également un impact direct sur l’environnement. Chaque étape du cycle de vie d’une cigarette – de la culture du tabac à la fabrication, en passant par la cigarette et l’élimination du mégot – a des coûts environnementaux importants.’

‘Le produit conduit à la déforestation, à la pollution chimique de l’eau et du sol et à l’émission de CO2 et de produits nocifs. C’est pourquoi l’Organisation mondiale de la santé demande une interdiction générale de la publicité sur le tabac.’

Les avantages de la pub

Toutefois, Stephen Woodford, le CEO de la Advertising Association, affirme qu’une interdiction de la publicité ne résoudra pas le problème. Il confirme toutefois que l’industrie a besoin d’un réel changement structurel.

‘Il faut également reconnaître que la publicité elle-même apporte une contribution importante à ce mouvement en aidant à promouvoir ces changements critiques auprès des gens et en encourageant un changement rapide de comportement’, ajoute-t-il.

Woodford met également l’accent sur l’initiative Ad Net Zero, grâce à laquelle l’industrie de la publicité élabore des mesures pour limiter progressivement ses émissions et évoluer vers une industrie climatiquement neutre. Selon lui, cet objectif devrait être atteint d’ici la fin de cette décennie.

Lire aussi: