La première personne à recevoir le vaccin Pfizer obtient aussi la première ‘carte d’identité de vaccination’: de quoi s’agit-il ?

Margaret, 90 printemps et ‘privilégiée’ – Isopix

Le Royaume-Uni a entamé ce mardi sa campagne de vaccination contre le Covid-19. Conformément aux règles de priorités décidées par les autorités, la première personne à avoir été vaccinée est une grand-mère de 90 ans. Elle a déclaré se sentir ‘privilégiée’.

Si la Chine (il y a quelques semaines) et la Russie (il y a quelques jours) avaient déjà entamé leur campagne de vaccination, ce n’était pas encore le cas du monde occidental (Europe de l’Ouest + Amérique du Nord). Le Royaume-Uni a ouvert le bal ce mardi. Les Britanniques sont aussi les premiers à utiliser le vaccin conçu par Pfizer et BioNTech.

Les premiers Britanniques à recevoir le vaccin ce mardi sont des personnes âgées de 80 ans et plus à la santé fragile. La toute première se nomme Margaret Keenan, une grand-mère de 90 ans originaire d’Irlande du Nord. Cette ancienne employée de bijouterie s’est vue administrer le vaccin à 6h30 (7h30, heure belge), dans un hôpital de Coventry.

‘Je me sens tellement privilégiée d’être la première personne vaccinée contre le Covid-19, c’est le meilleur cadeau d’anniversaire en avance que je pouvais souhaiter car cela signifie que je peux enfin me réjouir de passer du temps avec ma famille et mes amis au Nouvel An après avoir été seule pendant la plus grande partie de l’année’, a-t-elle déclaré au journal The Independent.

Margaret Keenan espère servir d’exemple pour les autres citoyens: ‘Je conseille à tous ceux à qui l’on propose le vaccin de l’accepter – si je peux le recevoir à 90 ans, alors vous pouvez l’avoir aussi.’

Le personnel médical ravi

Discours similaire du côté de l’infirmière qui s’est chargée de l’injection, May Parsons. En place au sein du NHS (système de santé publique britannique) depuis 24 ans, elle s’est déclarée ‘honorée d’être la première personne du pays à administrer un vaccin contre le Covid-19’ et ‘simplement heureuse de pouvoir jouer un rôle dans ce jour historique’.

Sir Simon Stevens, directeur de NHS England, a quant à lui qualifié le nouveau programme de vaccination de ‘remarquable réussite’.

‘Nous remercions du fond du cœur tous ceux qui ont fait de ce projet une réalité – les scientifiques et les médecins qui ont travaillé sans relâche, et les volontaires qui ont participé aux essais de manière désintéressée. Ils ont réalisé en quelques mois ce qui prend normalement des années’, s’est-il réjoui, n’oubliant pas de ‘remercier’ la première patiente.

Qu’est-ce que la carte d’identité de vaccination ?

Margaret Keenan est la première Britannique à être vaccinée, mais elle est aussi la première à recevoir la carte d’identité vaccinale. Chaque citoyen vacciné au Royaume-Uni recevra ce document, qui indique quel vaccin ils ont reçu, quand et en combien de doses.

Grâce à cette carte d’identité, les personnes qui ont reçu une deuxième dose savent précisément la date à laquelle elles doivent se présenter à l’hôpital pour recevoir la seconde. En effet, le vaccin de Pfizer/BioNTech nécessite deux injections, espacées de trois semaines.

La Belgique n’a pas l’intention de créer un document de ce type. Mais les personnes vaccinées pourront demander, si elles le désirent, une attestation à leur médecin. ‘Il est encore trop tôt pour dire si les gens en auront besoin chez nous, mais nous ne faisons pas les lois pour le monde entier, donc cela peut être utile pour l’étranger’, a indiqué Pedro Facon, le commissaire corona du gouvernement fédéral.