La plaque tournante du commerce mondial, Shanghai, se déconfine, mais les restrictions restent nombreuses

Après deux mois d’un sévère confinement, les habitants de Shanghai retrouvent un peu de liberté. Pékin s’est en effet décidé à lâcher du lest et à assouplir les mesures anti-covid dans la région connue pour être le centre économique du pays, mais aussi une plaque tournante du commerce mondial. Les habitants ne sont donc pas les seuls à respirer à nouveau.

Ce 1er juin est une date importante pour la Chine. Elle marque l’assouplissement des restrictions Covid-19 dans la ville de Shanghai – bien que l’assouplissement ait débuté timidement le weekend dernier. Les quelque 25 millions d’habitants peuvent à nouveau se déplacer (presque) librement dans les rues de la ville, bien que 650.000 d’entre eux ne pourront pas encore profiter de cette liberté retrouvée.

Les restrictions restent nombreuses

Si Shanghai se déconfine, les mesures mises en place pour lutter contre le coronavirus restent en vigueur. Ainsi, les personnes infectées doivent toujours se placer en quarantaine ou être hospitalisées et leurs contacts étroits risquent de devoir en faire autant, afin de contenir le virus.

Le déconfinement introduit également de nouvelles règles :

  • Les résidents sont tenus de montrer un code de santé vert pour pouvoir quitter leur domicile ou accéder à la plupart des lieux – une version plus poussée du Covid Safe Ticket instauré en Belgique.
  • Pour utiliser les transports en commun ou se rendre dans les banques, les centres commerciaux et autres espaces publics fermés, les résidents de Shanghai doivent présenter un certificat de test PCR négatif valide datant de moins de 72 heures.
  • On note également que la ville est toujours sous cloche, dans le sens où toute personne voyageant en dehors de la ville doit se mettre en quarantaine pour une durée de 7 à 14 jours à son retour.

Les restrictions sont donc toujours bien présentes, mais le simple fait de pouvoir sortir de chez soi est déjà un soulagement pour la population.

« C’est un jour dont nous rêvions depuis très longtemps », a déclaré à la presse un porte-parole du gouvernement de la ville, rapporte la BBC. « Tout le monde a beaucoup sacrifié. Cette journée a été durement gagnée et nous devons la chérir et la protéger, et accueillir à nouveau le Shanghai que nous connaissons et qui nous a manqué. »

À minuit, dans la nuit du 31 mai au 1er juin, les résidents de Shanghai sont sortis pour profiter de leur liberté retrouvée.

Une aubaine pour l’économie chinoise et le commerce mondial

Cette levée du confinement est évidemment une bonne nouvelle pour les résidents pour qui les dernières semaines ont été rudement difficiles. Ne pouvant se rendre à leur travail, beaucoup d’entre eux ont perdu leur emploi, faisant une croix sur leur revenu. L’approvisionnement en nourriture a également été un véritable casse-tête. Certains aliments ont d’ailleurs manqué.

Mais c’est aussi une chance pour l’économie chinoise, car son poumon économique va pouvoir à nouveau tourner. La région de Shanghai abrite en effet de nombreuses usines. Or, confinée, la population ne pouvait se rendre au travail, les usines ont donc – pour la plupart – fermer momentanément leurs portes.

Sans travailleur, pas de production et sans production, pas de livraison auprès des clients locaux, mais aussi étrangers – d’où l’impact sur l’économie chinoise. Or, Shanghai est considérée par beaucoup comme la Silicon Valley chinoise. De nombreuses grandes entreprises internationales actives dans les technologies ou le secteur automobile y ont des usines ou des partenaires qui fabriquent ou assemblent des pièces essentielles à leurs produits.

Le confinement de Shanghai a eu pour effet de stopper la production, faisant prendre du retard dans les livraisons. De quoi impacter l’économie mondiale. Il faudra d’ailleurs un moment avant que les usines parviennent à absorber leurs retards de production. Espérons d’ailleurs que l’épidémie soit de l’histoire ancienne pour la ville, car nul doute que Pékin reconfine Shanghai si le nombre de cas de coronavirus venait à grimper à nouveau.  

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20