La NASA lance un satellite qui va révolutionner nos connaissances sur les trous noirs

L’agence spatiale américaine a annoncé ce jeudi avoir procédé au lancement d’une mission très prometteuse. Dans une fusée Falcon 9 de SpaceX, elle a lancé un satellite capable de mesurer la polarisation des rayons X. Ce qui devrait lui permettre de largement approfondir ses connaissances en matière de trous noirs, entre autres.

Annoncé pour la première fois par la NASA en 2017, l’Imaging X-ray Polarimetry Explorer (IXPE) vient d’être placé en orbite équatoriale. Il s’agit du premier satellite capable de mesurer la polarisation des rayons X qui proviennent de sources cosmiques tels les trous noirs, les étoiles à neutrons, les magnétars ou encore les pulsars.

Doté de trois télescopes, l’IXPE peut suivre et mesurer la direction, le temps d’arrivée, l’énergie et la polarisation de la lumière. En combinant toutes ces données, la NASA pourra former des images qui, in fine, devraient aider à mieux comprendre le fonctionnement des objets émettant des rayons X.

« Une nouvelle quête pour percer les secrets de certains des objets les plus énergétiques de notre univers, des trous noirs aux étoiles à neutrons, commence », a annoncé la NASA sur Twitter.

Première mission de ce type

En analysant la polarisation des rayons X grâce à l’IXPE, les scientifiques de la NASA pourront non seulement en apprendre davantage sur la structure et le comportement de ces objets, mais aussi sur la physique de la formation des rayons X. En outre, ce satellite devrait permettre de répondre à des questions fondamentales sur les environnements extrêmement complexes de l’espace où les champs gravitationnels, électriques et magnétiques sont à leur limite.

« L’IXPE nous aidera à tester et à affiner nos théories sur le fonctionnement de l’univers », a résumé le Dr Martin Weisskopf, chercheur principal de la mission, dans un communiqué. « Il se peut qu’il y ait des réponses encore plus passionnantes que celles que nous avons émises comme hypothèses. Mieux encore, nous pourrions trouver des listes entières de nouvelles questions à poser ! »

L’IXPE n’est pas aussi grand et fort que l’Observatoire de rayons X Chandra, le célèbre télescope à rayons X phare de la NASA. Mais, couplées aux données fournies par celui-ci, ses facultés d’analyse de la polarisation s’annoncent très prometteuses.

« Cette expérience va être révolutionnaire en termes d’acquisition de données sur les rayons X », s’est réjoui le Dr Weisskopf. « Nous analyserons les résultats pendant les décennies à venir ».

Parmi les objets dont la connaissance devrait être nettement approfondie par l’IXPE, il y a notamment la Nébuleuse du Crabe, un rémanent de supernova autour duquel de nombreux mystères planent toujours.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20