La France durcit ses règles: un couvre-feu plus strict qu’en Belgique

Jean Castex – Thibaud Moritz/ABACAPRESS.COM

Le Premier ministre, Jean Castex, a fait le point sur l’épidémie de coronavirus en France. ‘La partie est loin d’être gagnée (…) Nous ne devons pas baisser la garde’, a-t-il notamment déclaré. C’est pourquoi les règles du déconfinement, qui doit s’opérer prochainement, vont être durcies.

Alors que les chiffres de l’épidémie en France ne baissent plus, l’intervention de Jean Castex était très attendue. L’amélioration des dernières semaines ‘marque le pas’, a confirmé le Premier ministre français, évoquant une ‘sorte de plateau’. Pire, le nombre des nouvelles contaminations ‘tend à réaugmenter depuis quelques jours (…) La partie est donc loin d’être gagnée.’

Jean Castex a évoqué la réouverture des commerces comme possible raison de ce changement de tendance. Un changement qui ‘n’est propre à notre pays’, a pointé le Premier ministre français. ‘On observe cette situation dans d’autres pays d’Europe.’

‘Les semaines à venir présentent un certain nombre de facteurs de risque que nous n’avions pas rencontrés en mai dernier. Outre la question des températures, nous savons que les fêtes de fin d’année constituent des moments particulièrement à risque’, a encore détaillé Jean Castex, qui a appelé ses compatriote à ne pas ‘baisser la garde’.

Couvre-feu de 20h à 6h

En conséquence, le gouvernement français a décidé de revoir sa stratégie de déconfinement.

‘À partir du 15 décembre à 20h, nous entrons dans une phase de couvre-feu sauf pour les territoires ultra-marin’, a détaillé le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin. ‘En voici les principales règles: pendant la journée, l’attestation (de déplacement) ne sera plus obligatoire pour se déplacer. Les déplacements entre régions seront autorisés. En revanche, les déplacements seront interdits de 20h à 6h du matin’, sauf pour certaines exceptions.

Les déplacements, en journée, seront donc à nouveau autorisés sur tout le territoire français à partir de mardi prochain. Par contre, le télétravail reste la règle ‘partout où il est possible’. Quant aux cinémas, théâtres et musées, ils ne rouvriront pas le 15 décembre et resteront fermés trois semaines supplémentaires.

‘Le couvre-feu ne s’appliquera pas à la nuit de noël

Toutefois, ‘le couvre-feu ne s’appliquera pas à la nuit de Noël mais les déplacements et rassemblements devront s’effectuer dans le respect des règles sanitaires’, a ajouté Gérald Darmanin.

Les recommandations du gouvernement pour Noël: ‘pas plus de six adultes à la fois’ et ‘limiter (les) interactions au cours des cinq jours précédents’.

Contrairement à ce qui avait été envisagé dans un premier temps, le couvre-feu sera bel et bien d’application pour le réveillon du Nouvel An, qui ‘concentre tous les ingrédients d’un rebond épidémique’, a précisé Jean Castex.

L’amende encourue pour un déplacement sans motif valable est de 135 euros. ‘Depuis le début du confinement, plus de 2.924.775 contrôles ont été effectués par les forces de l’ordre’, a encore précisé le ministre de l’Intérieur. ‘Nous serons intransigeants sur les rassemblements non autorisés et les fêtes sauvages. Il n’y aura pas de consignes d’indulgence pour les forces de l’ordre’, a-t-il ajouté.