Les marchés:
Markten inladen...

LUNDI 06 AVR

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

La dernière idée d’Uber s’inspire… des taxis

Logo Business AM
Business

25/02/2020 | Sofie Van Waeyenberghe | 4 min de lecture

Isopix

L’entreprise Uber fait désormais défiler des publicités sur les toits de ses voitures dans trois villes américaines. Une initiative qui s’inscrit dans un plan d’affaires qu’elle se résout finalement à mettre en oeuvre.

Le magazine américain Adweek indique qu’Uber est parvenue à un accord avec la société Adomni, spécialisée dans les technologies de l’information. Il s’agit de faire de la publicité sur les toits des taxis dans trois villes à partir du 1er avril. Mais les chauffeurs pourraient déjà le faire eux-mêmes, via un fournisseur externe tel que Firefly. C’est bien la première fois qu’Uber déploie lui-même une publicité pour l’ensemble de sa flotte. Un millier de voitures sont concernées.

Publicités sur les applications

Selon la revue spécialisée, cela signifie également qu’il y aura une nouvelle division chez Uber: ‘Uber OOH Powered by Adomni’ telle qu’elle devrait s’appeler. Elle doit surtout créer un flux d’argent supplémentaire au sein de l’entreprise.

Uber avait déjà conclu un accord en 2018 avec la société Cargo, pour vendre des en-cas et des petits accessoires tels que des écouteurs dans les taxis. Cargo adapte aussi son modèle commercial, puisque l’entreprise propose également des publicités sur les toits.

Uber profitera par ailleurs du grand nombre de données dont il dispose en personnalisant les annonces. Celles-ci peuvent également être géosynchronisées. Cela signifie que tous les Ubers peuvent par exemple afficher la même publicité dans un rayon d’un kilomètre.

Motivation

Uber ne possède pas ses propres voitures, les conducteurs devront donc être motivés à installer les boîtes publicitaires. À Phoenix, Dallas et Atlanta, où le projet démarre, ils reçoivent donc 300 dollars pour les frais d’installation. Ils empocheront également 100 dollars par semaine pour 20 heures de conduite. Une belle petite motivation.

Uber n’est toutefois pas la seule entreprise à rechercher des annonces. Lyft a également son partenaire de publicité, Halo Cars. Mais les annonces sont pour l’instant limitées à l’application.

Les Américains remarqueront peut-être qu’en affichant à son tour des publicités, Uber se rapproche… des compagnies de taxis traditionnelles, ses grandes ennemies.

Lire aussi:

Source: BusinessAM


Pour aller plus loin...


Logo Business AM

Business AM | Stocks