Le fondateur d’Uber, Travis Kalanick, investit maintenant dans des hôtels imprimés en 3D

Travis Kalanick, le flamboyant fondateur d’Uber, investit dans Habitas, une start-up qui veut commercialiser des hôtels imprimés en 3D.

Habitas a déjà récolté 20 millions de dollars et espère étendre son concept à l’Asie, au Moyen-Orient et à l’Afrique prochainement. Un premier test dans la ville mexicaine de Tulum a donné des résultats prometteurs.

En plus de Kalanick, qui a créé son fonds d’investissement 10100 après avoir quitté Uber en 2018 et qui investit une somme inconnue, des personnalités du supermarché en ligne Ocado et de l’application de rencontres Tinder ont également investi dans Habitas.

La société espère ouvrir plus de 8 hôtels d’ici la fin de 2020. L’année prochaine, 10 à 12 autres hôtels seront ouverts. Une première ouverture est prévue pour la fin du mois, en Namibie.

Habitas s’adresse à aux millenials prêts à dépenser entre 200 à 400 dollars par nuit dans un environnement de type ‘Club Med’. ‘Des gens qui ne se soucient pas d’un lobby impressionnant.’ L’expérience, les gens, la communauté doivent faire d’Habitas le ‘Club Med’ de cette génération, dit le co-fondateur Oliver Ripley. L’accent sera mis sur les repas extraordinaires, la musique et le bien-être.

Les hôtels eux-mêmes seront fabriqués à l’aide de la technologie d’impression 3D, en assemblant des éléments de base prêts à l’emploi ‘comme des Legos’. Cela signifie qu’il faut à peine 6 à 9 mois pour construire un hôtel. Une méthode qui peut être rentable après seulement 24 mois, contrairement aux hôtels traditionnels.

Lire aussi: