La Chine veut reconquérir le cœur des investisseurs : « Nous soutiendrons les introductions en bourse étrangères »

Les actions chinoises ont été malmenées ces derniers mois. La position stricte de la Chine sur les valeurs technologiques, par exemple, a poussé de nombreux investisseurs à fuir. Récemment, l’incertitude quant à l’avenir des entreprises chinoises sur le marché boursier américain a également augmenté. Maintenant, la Chine essaie de calmer les choses.

De nombreuses actions chinoises ont perdu une part considérable de leur valeur au cours des derniers mois. Ces dernières semaines, les constructeurs de voitures électriques ont été les premiers à en souffrir. Aujourd’hui, le sentiment envers les entreprises chinoises semble avoir changé. L’indice Hang Seng China Enterprises, qui suit les plus importantes sociétés chinoises, a augmenté de 13% mercredi. Il s’agit de la plus forte hausse en une journée depuis 14 ans.

Plus de clarté sur les actions chinoises cotées aux États-Unis

Cette augmentation est sans aucun doute bien accueillie par les investisseurs qui détiennent des actions chinoises. L’incertitude s’est accrue ces derniers jours : la SEC avait publié une liste de cinq entreprises chinoises qui ne répondaient pas aux exigences en matière d’audit. Ces entreprises courent le risque de perdre leur cotation aux États-Unis. Toute société étrangère cotée aux États-Unis doit ouvrir ses livres au nom de la transparence.

La Chine tente maintenant de rassurer les investisseurs. « Les régulateurs chinois et américains progressent vers un plan de coopération sur les actions chinoises cotées aux États-Unis », ont rapporté les médias d’État, citant une réunion du comité des finances du Conseil d’État mercredi.

« Le gouvernement chinois continue d’apporter son soutien à divers types d’inscriptions à l’étranger », peut-on lire dans les rapport publié par les médias du pays.

Maintenir la stabilité des marchés de capitaux

Au cours de la réunion, la Chine a également déclaré qu’elle ferait tout ce qui est en son pouvoir pour maintenir la stabilité des marchés de capitaux chinois. En outre, des mesures seront prises pour aider les géants chinois de l’immobilier dans leur gestion des risques. « Les dirigeants chinois rompent enfin le silence », a noté Larry Hu, économiste en chef pour la Chine à la banque d’investissement Macquarie, dans un rapport. « Le ton de la réunion est fort, ce qui suggère que les décideurs sont profondément préoccupés par la récente vague de vente. »

Russ Mould, directeur des investissements de la plateforme AJ Bell, arrive à une conclusion similaire. « Après la récente vague de ventes, la Chine veut éviter que les choses ne deviennent encore plus incontrôlables », a-t-il précisé à l’agence de presse Reuters. « L’objectif principal de la Chine reste la prospérité commune. Mais les marchés boursiers sont importants, car de nombreux petits investisseurs chinois ont de l’argent en actions. Leur patrimoine est donc en jeu. »

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20