La Chine est désormais le deuxième plus grand producteur d’armes au monde

ISOPIX

La Chine renforce sa position sur le marché de l’armement. Auparavant grande importatrice, elle figure désormais juste derrière les USA, mais devant la Russie, dans le classement des pays producteurs, indique un rapport de l’Institut suédois pour la paix, Sipri.

Nouvelle preuve du développement économique du géant chinois. Il y a dix ans, le pays figurait parmi les plus grands importateurs d’armes du monde, se fournissant principalement auprès de la Russie et de l’Ukraine.

Mais un récent rapport de l’Institut international de recherche sur la paix de Stockholm (SIPRI) rapporte que la Chine figure désormais sur le podium des plus grands producteurs d’armement à travers le monde. Une deuxième position qui la place juste derrière les USA, mais bien devant la Russie. ‘Nous pouvons, de façon certaine, dire que la Chine est le deuxième plus grand producteur au monde derrière les États-Unis et devant la Russie’ a déclaré Nan Tian, co-auteur du rapport, à l’AFP.

Les informations restent opaques

La précision s’avère nécessaire en regard de la complexité à accéder aux informations. Il s’agit en effet de la première année où l’Institut est en mesure d’intégrer les entreprises chinoises dans son classement des 100 plus grandes entreprises d’armement du monde.

L’étude s’est intéressée à quatre entreprises pour lesquelles des informations financières crédibles sont disponibles. Ces entreprises couvrent trois secteurs de la production d’armes conventionnelles: l’aérospatiale, l’électronique et les systèmes terrestres. ‘Avec l’augmentation des données disponibles sur ces entreprises, il est maintenant possible de développer des estimations raisonnablement fiables de l’ampleur de l’industrie de l’armement chinoise’ pointe le rapport.

L’armée chinoise comme premier client

Le marché chinois de l’armement est estimé entre 63 et 72 milliards d’euros. La majeure partie de ce total serait dédié à l’Armée populaire de libération, sans toutefois parvenir à un chiffre précis.

Sipri

Le rapport indique que trois entreprises chinoises se hissent parmi les dix plus gros producteurs du monde. Corporation of China (AVIC), avec des ventes d’armes totalisant 20,1 milliards de dollars, se classe au sixième rang mondial. La China North Industries Group Corporation (NORINCO) se classe, elle, au huitième rang des 100 premières entreprises avec des ventes de 17,2 milliards de dollars, ce qui en fait le plus grand producteur mondial de systèmes terrestres.

Le Sipri souligne la particularité du marché chinois. Tandis que les entreprises du reste du monde couvrent de nombreux secteurs de l’armée, les firmes chinoises ont fait le choix de la spécialisation, à l’instar de l’AVIC qui ne produit que de l’équipement pour l’aviation. L’Institut suédois note que l’industrie locale de l’armement ‘s’est développée à un point tel qu’il existe une demande accrue pour ses armes à l’étranger‘.

Cette position sur l’échiquier mondial de l’armement a de quoi inquiéter en regard de la situation actuelle. La Chine ne figure en effet pas parmi les signataires du Traité pour le commerce des armes de l’ONU qui vise à réguler le trafic d’armes à travers le monde.