La Chine collecte désormais l’ADN de tous les Tibétains, même des tout-petits, pour ce qu’elle appelle un « programme de détection des crimes »

Le gouvernement chinois collecte systématiquement des échantillons d'ADN de tous les Tibétains de souche au Tibet depuis 2019 dans le cadre de ce qu'il appelle un "programme de détection des crimes", selon un nouveau rapport de l'organisation de défense des droits humains Human Rights Watch. Même les jeunes enfants n'y échappent pas. Le refus n'est pas une option.

"Le gouvernement chinois soumet déjà les Tibétains à une répression omniprésente", déclare Sophie Richardson, direc

Cet article premium est réservé aux abonnés
Devenez un abonné et obtenez un accès immédiat et illimité à tous les articles. Maintenant à partir de 1,99€/mois.

Oui, je veux avoir accès à tous les articles premium
Peut être annulé à tout moment
Déjà abonné ? Connectez-vous .
Plus d'articles Premium
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20