La bulle des NFT a-t-elle déjà éclaté?

Ces derniers mois, des montants records ont été mis sur la table pour des NFT (non-fungible token), ces gadgets numériques sur la blockchain. Mais aujourd’hui, l’engouement semble déjà toucher à sa fin, si l’on en croit les chiffres de Nonfungible.com, un site qui suit les prix des NFT.

Les NFT ont fait partie intégrante de l’univers crypto au cours des derniers mois. Les œuvres d’art numériques étaient parfois vendues pour des montants hallucinants. Par exemple, la semaine dernière, un NFT de Doge, le mème sur lequel est basé le dogecoin (DOGE), a été vendu pour la somme astronomique de 4 millions de dollars. Par ailleurs, en mars dernier, un passionné de NFT a dépensé la somme folle de 2,9 millions de dollars pour s’offrir le NFT du premier tweet de Jack Dorsey, le CEO de Twitter.

2 milliards de dollars

Selon Nonfungible.com, les ventes totales de NFT au premier trimestre ont atteint le chiffre record de 2 milliards de dollars. Et il y a très peu de chances pour que ce chiffre soit égalé au cours des prochains trimestres. Si l’on regarde les chiffres de ces dernières semaines, on constate que les NFT suscitent de moins en moins d’intérêt. Les ventes totales sont passées d’un pic de 176 millions de dollars sur sept jours le 9 mai à seulement 8,7 millions de dollars le 15 juin. Cela signifie que les volumes de vente sont revenus à ce qu’ils étaient au début de 2021.

Parallèlement à la baisse de la demande, le prix des NFT diminue également. Le prix moyen d’un NFT de Cryptopunks, l’un des projets NFT les plus populaires, est passé de 99.720 dollars début mai à 50.840 dollars début juin. Les prix sur la plateforme d’échange NFT SuperRare sont passés d’une moyenne de 31.778 $ à 5.342 $ au cours de la même période.

Les NFT vont-ils bientôt disparaître?

Geoff Osler, CEO et cofondateur de l’application NFT S!NG, a déclaré que la frénésie avait probablement été alimentée par des investisseurs qui ont amassé des fortunes grâce à la hausse des prix des cryptomonnaies. Et le marché semble désormais se calmer, alors que les marchés cryptos ont encaissé de fortes baisses ces dernières semaines. En mai, presque toutes les monnaies numériques ont perdu beaucoup de terrain. Le cours du bitcoin oscille actuellement autour des 40.000 dollars. Le 14 avril, il fallait encore débourser 64.000 dollars pour en acquérir une unité.

Toute la question est de savoir si cette tendance annonce la fin des NFT. Selon ses partisans, ce n’est certainement pas le cas. ‘La vente de NFT pour des millions de dollars était un signe clair que le marché les considérait comme des actifs spéculatifs’, a déclaré Nadya Ivanova, directrice des opérations à L’Atelier, une société de recherche travaillant avec BNP Paribas, dans un commentaire à CNBC. ‘Et par définition, les marchés des actifs spéculatifs sont volatils et peuvent s’assécher.’

Nadya Irvanova souligne toutefois qu’il faut examiner le potentiel à long terme. Ce faisant, elle évoque la réalité augmentée et virtuelle. ‘À mesure que la technologie progresse, les gens passent de plus en plus de temps dans des environnements numériques. Ils y dépenseront également plus d’argent’, tel est son raisonnement.

En avril, il a également été question d’une bulle NFT sur le point d’éclater. Au début de ce mois, des baisses de prix importantes ont aussi été enregistrées.

Pour aller plus loin:

Plus
Lire plus...
Marchés