La biotech wallonne Bone Therapeutics à la conquête de la Chine et de l’Asie du Sud-Est

Miguel Forte, (CEO Bone Therapeutics). – Bone Therapeutics

La société belge de biotechnologie Bone Therapeutics a signé un accord avec deux autres sociétés, Link Health et Pregene, pour développer et commercialiser la technologie ALLOB en Chine et dans plusieurs pays d’Asie du Sud-Est. Le montant total de l’accord s’élève à 55 millions d’euros, apprend-on ce lundi.

L’ALLOB est une plateforme de thérapie cellulaire osseuse allogénique prête à l’emploi de Bone Therapeutics. Elle va être développée et commercialisée en Chine (Hong Kong et Macao inclus), à Taïwan, Singapour, en Corée du Sud et en Thaïlande.

Selon les termes de l’accord, Bone Therapeutics pourra recevoir jusqu’à 55 millions d’euros en paiements d’étapes de développement, réglementaires et commerciales, incluant des paiements initiaux et d’étape à hauteur de 10 millions d’euros attendus dans les 24 prochains mois. Bone Therapeutics est également éligible au paiement de redevances à deux chiffres, échelonnées sur les ventes annuelles nettes d’ALLOB.

Droits aux États-Unis

La société, basée à Gosselies, conserve par ailleurs les droits de développement et de commercialisation de la technologie dans toutes les autres zones géographiques en dehors de celles couvertes par cet accord.

En conséquence, Bone Therapeutics continuera à développer et à commercialiser l’ALLOB aux Etats-Unis.

Lire aussi: