La Belgique devrait avoir son île énergétique en mer du Nord avant le Danemark

Parc éolien offshore en mer du Nord – Isopix

Dans le cadre du plan de relance de l’Union européenne, la Belgique va recevoir 5,9 milliards d’euros. La ministre de l’Énergie, Tinne Van de Straeten (Groen), a détaillé ce lundi, sur la RTBF, les mesures liées à la transition énergétique qui seront prises grâce à cette manne.

Ainsi, l’un des grands axes de la politique belge portera sur la production d’énergie offshore.

‘Nous allons construire en mer du Nord une île énergétique multifonctionnelle qui va interconnecter nos éoliennes, mais permettra aussi le stockage et la production d’hydrogène vert’, a expliqué Tinne Van de Straeten. ‘Et on sera le premier pays qui aura une telle île énergétique en mer du Nord’, a-t-elle ajouté.

Cela signifierait donc que le projet belge devrait voir le jour avant celui relativement similaire (mais plus ambitieux) annoncé récemment par le Danemark. La date de la mi-2025 est évoquée par le Fédéral contre 2033 pour l’île danoise.

L’île énergétique devrait être installée dans la zone Princesse Elisabeth, où seront construites les prochaines éoliennes en mer belges, rapportait en février L’Echo. Il est prévu de construire dans cette zone 2,1 GW d’éolien, l’équivalent de deux réacteurs nucléaires. Coût du projet: 420 millions d’euros, dont 100 millions d’euros de financement européen.

‘Cette petite poussée pour faire en sorte que les investissements se multiplient’

Si Tinne Van de Straeten a concédé que 6 milliards d’euros étaient finalement peu de chose pour réinventer la politique énergétique belge, la ministre affirme que ‘l’on voit qu’il y a beaucoup d’investissements (qui) vont se faire dans le domaine énergétique, ces moyens publics vont donner cette petite poussée pour faire en sorte que ces investissements se multiplient, et pour avoir des résultats concrets.’

Et l’élue Groen de conclure: ‘La transition énergétique, ce n’est pas que l’énergie ou le changement climatique, ce sont de grands investissements dans le confort et la santé. Imaginez des heures de pointe silencieuse car tous les véhicules sont devenus électriques’, a-t-elle notamment évoqué.

Pour aller plus loin: