La Belgique adopte un confinement à partir de mercredi midi

Daina Le Lardic / Isopix

La Belgique entre en confinement général. Une sorte de confinement à la belge qui sent le compromis. Les déplacements seront limités à l’essentiel. Jusqu’au 5 avril, au moins. Les décisions sont le fruit d’un accord entre toutes les Régions et Communautés du pays, sur base de l’avis d’experts nationaux et internationaux.

Voici les mesures prises de manière concrète:

  • Rassemblements interdits. Pas plus de deux personnes.

  • Les transports en commun pourront continuer à rouler, malgré une offre diminuée. La distanciation sociale doit y être garantie. Les voyages qui ne sont pas considérés comme essentiels seront interdits vers l’étranger. Pas de fermeture des frontières évoquée.

  • Sorties limitées à l’essentiel: soins, pharmacie, alimentation, banque, poste, magasins pour animaux, librairies. Au niveau des magasins alimentaires: les clients pourront s’y rendre pour 30 minutes maximum. Les règles sont les mêmes que celles évoquées plus tôt dans la journée.

  • Pour les coiffeurs: un client par salon. Les night shops pourront rester ouverts jusque 22 heures. Les marchés seront fermés, comme les magasins de vêtements. Les écoles et les crèches restent ouvertes pour les personnes qui n’ont pas d’autres choix que d’y déposer leur(s) enfant(s).

  • Sorties pour le sport autorisées ou s’aérer. Autorisées ET recommandées. Avec un proche, un ami ou un membre de la famille.

  • Les entreprises ne ferment pas, mais le télétravail obligatoire. Les entreprises qui ne savent pas mettre en place le télétravail doivent fermer. Ces règles ne s’appliquent pas aux entreprises de première nécessité.

  • Sanctions: de lourdes amendes sont prévues pour les entreprises sans qu’elles soient précisées. ‘Le sens de la responsabilité’ est évoqué pour les citoyens. Des amendes sont prévues au niveau communal.

Des précisions devront être apportées. Mais elles devraient l’être ‘demain’ à préciser la Première ministre. Bref, un confinement à la belge.

Découvrir les mesures complètes sur le site de la Première ministre ici.