La BCE maintient ses taux inchangés et se dit prête à accroître son programme de relance

Christine Lagarde. – EPA-EFE/ARMANDO BABANI

Comme prévu, la Banque centrale européenne (BCE) a déclaré jeudi qu’elle avait maintenu les taux d’intérêt inchangés. Elle s’est également dit prête à augmenter son programme de relance économique si nécessaire, alors que la zone euro est confrontée à une crise sans précédent.

‘La zone euro est confrontée à une contraction économique d’une ampleur et d’une rapidité sans précédent en temps de paix’, a déclaré Christine Lagarde, présidente de la BCE, lors d’une conférence de presse jeudi. La banque centrale s’attend désormais à une contraction du PIB comprise entre 5 et 12 % cette année.

Cette décision n’intervient pas à n’importe quel moment. Un rapport trimestriel d’Eurostat révèle aujourd’hui qu’au cours des trois premiers mois de l’année, l’économie de la zone euro s’est contractée de 3,8 % par rapport au trimestre précédent. Le chômage a également augmenté pour la première fois en sept ans. Le bloc commercial connaît tout simplement son plus grand ralentissement économique depuis la création de la monnaie unique en 1999.

Pour faire face au choc économique, la BCE annonçait en mars un programme d’achat d’urgence (PEPP) à hauteur de 750 milliards d’euros. Des données publiées au début du mois ont pourtant montré que si la banque centrale continue à acheter des obligations d’État au rythme actuel, le programme atteindra sa limite en octobre.

Augmenter le programme

Mais face à la situation actuelle, la priorité à court-terme reste la survie économique. ‘Ces achats continueront à être effectués de manière flexible dans le temps, entre les catégories d’actifs et entre les juridictions’, a déclaré ainsi Lagarde. La BCE a également annoncé que ‘le Conseil des gouverneurs est tout à fait prêt à augmenter la taille du PEPP et à ajuster sa composition, autant que nécessaire et aussi longtemps qu’il le faudra’. Ce programme reste toutefois inchangé pour l’heure.

En outre, la BCE a maintenu son taux de la facilité de dépôt à -0,5% et assouplit les conditions du TLTRO (taux fixé à -1%), opérations ciblées de refinancement de long terme pour les banques. Ce sont des prêts que l’institution accorde à des taux bon marché aux banques de la zone euro. L’objectif étant d’encourager les banques à prêter aux clients afin de stimuler l’économie.

‘Le Conseil des gouverneurs a décidé de réduire le taux d’intérêt des opérations TLTRO III au cours de la période allant de juin 2020 à juin 2021 à 50 points de base en dessous du taux d’intérêt moyen des opérations principales de refinancement de l’Eurosystème en vigueur au cours de la même période’, a déclaré la banque centrale.

Elle a aussi lancé un nouveau dispositif, une série de sept ‘opérations de refinancement à long terme d’urgence pandémique [PELTRO] pour soutenir les conditions de liquidité dans le système financier de la zone euro et contribuer à préserver le bon fonctionnement des marchés monétaires en fournissant un filet de sécurité efficace en matière de liquidité’. Ces opérations débuteront le 19 mai 2020.

Lire aussi: