Kanye West-Kim Kardashian: le divorce à un milliard de dollars?

Isopix

Tous les comtes de fée ne connaissent pas une fin heureuse et le couple de stars n’échappera pas à la règle. Même une bague à 1,3 million de dollars n’aura pas suffi à garder les tourtereaux soudés pour la vie. D’après la presse people américaine, le divorce des stars du drama est acté. Une question est sur toute les lèvres : combien la séparation du couple coûtera-t-elle? Kanye West et Kim Kardashian sont-ils sur le point de se livrer à une guerre financière ?

‘Ils font profil bas mais tout est fini’, a relayé une source au magazine Page six. ‘Kim a engagé Laura Wasser et ils sont en pourparlers pour régler les modalités du divorce’, a-t-elle ajouté. 

Laura Wasser est une avocate qui travaille avec Kim Kardashian. Dans le passé, elle a également représenté Angelina Jolie, Britney Spears et Johnny Depp. Kim Kardashian aurait fait appel à elle pour finaliser son divorce. Il faut dire que de coquettes sommes sont en jeu…

Qui aura la plus grosse part du gâteau ?

  • D’un côté, Kim Kardashian, dont la fortune est estimée à 370 millions de dollars. De l’autre, Kanye West, dont l’empire avait été estimé à 100 millions de dollars en 2014, lorsqu’il avait épousé Kim Kardashian. 
  • Une avocate spécialisée en droit de la famille qui s’est confiée à Fox News Business rapporte que la majorité des couples de ce type établit un contrat nuptial solide. ‘En principe, chacun repart avec ce avec quoi qu’il est venu’, explique Sherri Sharma.

Quid des propriétés et des biens accumulés depuis leur mariage en 2014?

C’est là que les choses se compliquent… Selon Business Insider, West et Kardashian possèdent de nombreuses propriétés, dont un ranch d’une valeur de 14 millions de dollars et une maison à Hidden Hills, en Californie, qu’ils auraient achetée pour 20 millions de dollars avant de réinjecter 20 millions de dollars supplémentaires pour la rénover. Kim Kardashian serait propriétaire du terrain sur lequel se trouve leur résidence californienne, alors que Kanye West est propriétaire de la maison  en tant que telle. Kim Kardashian souhaiterait que Kanye lui cède la maison….

Pourquoi faire simple ? 

Comment cet empire sera-t-il départagé? Si les deux (ex- tourtereaux n’ont pas établi de contrat prénuptial en amont de leur mariage, tout dépendra de la ville dans laquelle le divorce sera prononcé. ‘ Si c’est à New York, leurs biens seront considérés comme des biens patrimoniaux. Si c’est en Californie, certains biens acquis pendant le mariage seront considérés comme des ‘biens communautaires’ qui seront divisés de manière égale entre les deux parties’, explique Sherri Sharma. ‘ 

S’il s’agit par exemple d’un bien immobilier et qu’aucun accord n’est dégagé, le bien sera vendu et partagé à 50-50. Si l’un d’eux veut conserver le bien, il devra le faire évaluer et trouver un accord sur un montant: un processus qui prendra du temps.

Mais la garde des enfants pourrait encore compliquer les choses. West et Kardashian ont quatre enfants : deux filles, North, 7 ans, et Chicago, 2 ans, et deux fils, Sint, 4 ans, et Psalm, 14 mois. ‘Ils pourraient choisir de ne pas déloger les enfants de leur résidence principale, ce qui signifie que l’une des deux stars devrait racheter les parts de l’autre…

Kim pourrait aussi se voir contrainte de céder une partie du chiffre généré par ses marques : KKW Beauty et Skims. Rien qu’en 2019, KKW a engrangé 100 millions de dollars de chiffre d’affaires. D’après l’avocate, tout dépendra des termes de l’accord prénuptial et de la valeur accordée à l’aide que Kanye West aurait pu fournir à Kim Kardashian lorsqu’elle a lancé ses entreprises.

Ici aussi, tout dépendra encore du contrat prénuptial et/ou du lieu ou le divorce sera prononcé. Les sociétés pourraient être évaluées, ce qui nécessiterait de divulguer de nombreuses informations financières confidentielles et d’engager un expert pour qu’il statue sur un montant. 

‘Si ses sociétés sont des entreprises publiques, il sera beaucoup plus difficile de les évaluer’, explique l’avocate. ‘S’il s’agit de sociétés à capital fermé, le couple devra se mettre d’accord sur une somme que Kim devra payer à Kanye. Kanye West pourrait évidemment réclamer plus, tout comme Kim Kardashian pourrait prétexter que l’entreprise se porte moins bien en raison de l’épidémie. 

Au milieu de cette bataille jaillit alors le problème de la garde des enfants, qu’aucun contrat prénuptial ne pourra résoudre.

Guerre financière ou divorce sans étincelles, ‘tout est possible’, comme l’indique l’avocate. Mais les stars du drama se contenteront-elles de faire ‘simple’ ? Rien n’est moins certain.