Juul jette l’éponge en Belgique

Juul vervolgd door Californië
epa

Le fournisseur américain de la marque de cigarettes électroniques Juul n’approvisionnera plus la Belgique, lit-on ce jeudi sur le site internet de la marque. Les cigarettes électroniques de ce fabricant controversé étaient disponibles sur le marché belge depuis septembre 2019.

Depuis plusieurs mois, des rumeurs faisaient état d’un retrait de Juul Labs de plusieurs pays européens et asiatiques.

Une confirmation officielle n’est pas venue immédiatement, mais il semble maintenant que Juul ait déjà quitté l’Autriche et la Belgique. Jeudi, un porte-parole allemand a également confirmé la fin imminente en Allemagne.

Croissance et critiques

Il y a cinq ans, Juul était une start-up de San Francisco à croissance rapide. Fin 2018, le géant américain du tabac Altria (Marlboro) a pris une participation dans l’entreprise pour 12,8 milliards de dollars.

Cependant, les critiques à l’encontre de l’entreprise se sont accrues. Plusieurs poursuites ont suivi parce que l’entreprise se concentrerait trop sur les jeunes.

Lire aussi: