Marchés:
Chargement en cours…

DIMANCHE 25 OCT

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

Jusqu’à 70.000 tests Covid-19 par jour durant la saison de la grippe: peut-on vraiment y croire?

Logo Business AM
Crise du coronavirus

07/08/2020 | Kathy De Schrijver | 5 min de lecture

Isopix

La grippe et le covid-19 ont de nombreux symptômes en commun. Pour les différencier, la seule solution est de faire un test. Pour cette raison, Sciensano a annoncé ce jeudi que la capacité de testing allait grimper jusqu’à 70.000 tests par jour au plus fort de la saison de la grippe.

L’épidémie saisonnière de grippe est généralement présente dans notre pays entre janvier et mars. Un plus grand nombre de personnes vont se présenter chez les médecins avec des symptômes qui peuvent être associés au Covid-19. Pour cette raison, les ministres de la Santé voudraient booster la capacité de testing pour que celle-ci atteigne entre 50.000 et 70.000 tests par jour. Ainsi, les médecins pourraient faire la différence entre les personnes atteintes par la grippe et celles qui sont infectées par le covid-19 pour adapter les soins.

Il faut toutefois s’attendre à ce qu’il n’y ait pas assez de tests pour tout le monde. Une liste des priorités a déjà été établie en fonction de la situation épidémique.

  • Stade 1 (moins de 15 cas par 100.000 habitants sur deux semaines) : les tests pourront être effectués sur des individus présentant des symptômes, même légers, sur les contacts des personnes positives et sur les voyageurs des zones orange et rouge.
  • Stade 2 (entre 15 et 50 par 100.000 habitants sur deux semaines) : Les voyageurs revenant de zones orange ne seront plus testés.
  • Stade 3 (plus de 50 cas par 100.000 habitants sur deux semaines) : Les voyageurs revenant de zones rouges ne seront plus testés, mais devront respecter une quarantaine. Les contacts à haut risque ne seront plus testés qu’une seule fois, contre deux actuellement. Si une commune, une province ou une région est en phase 3, il sera également possible de tester une fois par mois le personnel de soin résidentiel. Les dépistages préventifs au sein de collectivité (école, entreprise, etc.) ne seront toutefois plus autorisés.

Selon Frédérique Jacobs, porte-parole interfédéral pour Sciensano, cela nécessitera une approche coordonnée entre les gouvernements, les médecins et les laboratoires.

70.000 tests, vraiment?

Sciensano l’affirme, en ce qui concerne les tests, ‘la Belgique est dans le peloton de tête’ au niveau européen. Entre 20.000 et 25.000 tests sont effectués chaque jour, la capacité maximale étant de 30.000, actuellement.

Toutefois, si on regarde les chiffres publiés sur les tests, on remarque que la capacité de testing n’a pas beaucoup évolué depuis mai. À l’époque, on savait déjà faire 25.000 tests quotidiens. Notre pays semble stagner, alors que le retour des vacanciers et la reprise de l’épidémie ont fait augmenter la demande de tests.

Sciensano

Il est aujourd’hui difficile d’imaginer qu’on pourrait doubler, voire tripler le nombre de tests d’ici la fin de l’année. Que ce soit au niveau de l’approvisionnement en réactif ou des capacités des laboratoires et des hôpitaux à effectuer rapidement les tests, l’organisation va devoir être militaire.

Jusqu’à présent, on ne peut pas dire que notre pays ait fait preuve d’une organisation sans faille. Les règles pour le testing changent très rapidement et il est très dur de s’y retrouver. Sans compter la division des tâches entre les différents niveaux de pouvoir qui rend la communication très compliquée.

Prenons l’exemple des tests pour les vacanciers de retour de zone rouge. En remplissant le formulaire ‘Passenger Locator Form’, toute personne revenant d’une zone considérée comme à haut risque par les Affaires étrangères reçoit un code par sms ou par email pour aller se faire tester directement, sans devoir passer par son médecin. Mais la communication avec les centres de dépistages a connu quelques ratés et l’information n’est pas passée. Résultat: certaines personnes ont fait la file pendant plusieurs heures pour rien car leur code n’était pas reconnu comme valable.

Cette gestion compliquée des tests et de la communication qui l’entoure font douter des réelles possibilités d’une capacité de plus de 50.000 tests quotidiens. Toutefois, ce plan est annoncé 5 mois avant son application, ce qui laisse normalement le temps aux autorités de s’organiser.

Source: BusinessAM


Pour aller plus loin...


Corona Virus Update

  • Monde
  • Nombre
    d'infections
    42.195.366
  • Nombre
    de décès
    1.144.069
  • Belgique
  • Nombre
    d'infections
    287.700
  • Nombre
    de décès
    10.658
Biden vs Trump
ÉLECTIONS AMÉRICAINES
Suivez le live ici chaque jour
Logo Business AM

Business AM | Stocks