Intel et MediaTek s’allient pour fabriquer des modems 5G

Intel et MediaTek ont décidé de travailler main dans la main afin de développer des puces de modem 5G pour les ordinateurs portables et PC.
Le vice-président d’Intel Jason Grebe lors de l’ABC Summit 2019, à Pékin.

Intel et MediaTek ont décidé de travailler main dans la main afin de développer des puces de modem 5G pour ordinateurs portables et PC.

Intel avait fui le marché des puces 5G suite à l’association d’Apple et Qualcomm dans ce secteur. Il n’y a que les idiots qui ne changent pas d’avis, parait-il. La firme avait peut-être peur de se retrouver seule face à ce défi, mais c’est désormais de l’histoire ancienne. 

L’entreprise technologique américaine est à présent sur le front de la 5G, et elle ne compte pas chômer, rapporte The Inquirer. Avec sa consoeur MediaTek, une société taïwanaise qui fournit notamment des puces pour les communications sans fil et les produits multimédias, elles s’allient pour un tout nouveau marché. Et quand on voit le nombre d’ordinateurs portables et de PC avec des processeurs Intel Core et des puces sans fil, y implanter des modems 5G semble être une très bonne idée.

Pour l’heure, Intel doit encore déterminer comment cette technologie sera conçue et intégrée dans les ordinateurs. C’est MediaTek qui s’occupera logiquement de développer et de fabriquer ensuite ces modems 5G.

Une innovation d’ampleur

Chez Intel, on ne cache pas son ambition. ‘La 5G est sur le point d’offrir un nouveau niveau d’informatique et de connectivité qui transformera notre façon d’interagir avec le monde’, assure Gregory Bryant, vice-président exécutif de l’entreprise de la Silicon Valley. ‘Ce partenariat avec MediaTek réunit des leaders de l’industrie avec une expertise approfondie en ingénierie, en intégration de systèmes et en connectivité pour offrir des expériences 5G sur la prochaine génération des meilleurs PC du monde.’

Cette nouvelle technologie devrait d’abord voir le jour dans les ordinateurs portables, avec l’aide de Dell et HP qui ont sorti les premières machines avec des modems intégrés. Il faudra pourtant encore patienter pour profiter de cette innovation qui s’annonce révolutionnaire. Les premiers résultats de cette alliance ne devraient pas montrer le bout de leur nez avant début 2021.

Qualcomm aussi sur le coup

En attendant, les deux partenaires devront encore trouver un modem 5G qui intéresse les fabricants avant que Qualcomm ne les prenne de court. Car la concurrence est bien présente: le Surface Pro X ne contient par exemple pas de modem 5G, mais bien une puce Qualcomm pour la connexion 4G LTE.