ING accepte un accord à 30 millions pour blanchiment d’argent

ING est parvenue à un accord de 30 millions d'euros avec la justice italienne dans le cadre d'une enquête pour blanchiment d'argent.
Isopix

ING est parvenue à un accord de 30 millions d’euros avec la justice italienne dans le cadre d’une enquête pour blanchiment d’argent.

La banque néerlandaise ING a accepté une transaction à 30 millions d’euros pour clôturer le dossier de blanchiment d’argent avec la justice italienne, a appris l’agence de presse Reuters.

ING avait été rappelée à l’ordre par les autorités italiennes en mars pour sa complaisance vis-à-vis de pratiques relevant du blanchiment. L’enquête avait été ouverte à la demande de plusieurs pays européens, dont l’Allemagne. De l’argent escroqué entre 2016 et 2018 a atterri sur des comptes ING à Milan, selon les sources de l’agence Reuters.

La banque néerlandaise n’a pas fait de commentaire à ce stade. En septembre 2018, elle avait déjà accepté une transaction de 775 millions d’euros aux Pays-Bas pour des raisons similaires.